Street style fashion from Paris and Milan and Stella Jean Spring/summer 2014 on the catwalk at the Pitti Uomo fair in Florence, All Over Press.

Street style fashion from Paris and Milan and Stella Jean Spring/summer 2014 on the catwalk at the Pitti Uomo fair in Florence, All Over Press.

Le costume dans tous ses états

Les hommes n’apprécient pas toujours nos salopettes, mais qu’en est-il des “repoussoirs à femmes” et des “audacieuses” silhouettes qu’ils s’accordent parfois ?

Rapper A$ap Rocky arrives in style to the Christian Dior Haute Couture Spring-Summer 2013 collection, All Over Press.

Elizabeth Monson, de Brooklyn, grande pro de la mode, est la fondatrice d’un blog aussi impertinent que cool, Move Slightly. Si elle apprécie le fait que son petit ami, le photographe Mark Iantosca, prenne plaisir à s’habiller le matin, elle pense parfois qu’il en fait un peu trop. “En ce moment, Mark adore les silhouettes longilignes. Au début, je me suis dit, ‘très bien, tu portes une robe, voilà tout’”, raconte-t-elle. “Mais en général, il a du flair en matière de tendances.”

Après tout, tout un empire de blogs s’est construit autour de la notion de “repoussoir à hommes” (man repelling), qui consiste pour les femmes à porter des vêtements cool, fun et décalés peu appréciés de la gent masculine. Mais les hommes s’intéressent de plus en plus à la mode, et le jeu a changé. Sur les tapis rouges, des célébrités mâles que l’on a connues plus conservatrices arborent des tenues de défi lés dont le but n’est pas précisément de plaire (Kanye West et A$AP Rocky, par exemple). Et lors d’événements de la mode comme le salon Pitti Uomo, où se rassemblent les plus grands noms de la mode masculine, les journalistes et les acheteurs placent la barre très haut en ce qui concerne le concept de “repoussoir à femmes”.

Si la tendance semble assez répandue parmi les hommes qui s’intéressent et connaissent la mode – et les amatrices de salopettes-shorts en cuir –, il reste cependant quelques irréductibles. Stephanie Trong, corédactrice en chef de Fashionista.com, préférerait personnellement que son compagnon ressemble à Ryan Gosling plutôt qu’à une icône streetstyle un peu trop voyante. “Je préfère les hommes dans le style sportswear, surtout s’ils ne donnent pas l’impression d’avoir passé plus de dix minutes à choisir leur tenue”, nous confie-t-elle. “Si un gars porte une tenue juste pour se faire admirer, son quotient de séduction tombe aussitôt à zéro. Mais cela ne m’empêcherait pas d’être son amie et de complètement le relooker !”

Pour un militant de la tendance comme Mark Iantosca, les réserves émises par Stephanie Trong ne portent pas vraiment à conséquence. “Je ne pense pas à la mode en termes de séduction”, déclare-t-il. “Je veux un beau look, bien sûr, mais l’important, pour moi, c’est d’être cool.”

Acheter les pièces de cette histoire
Retour au flux
Haut de page