Jared Leto, Zac Posen and Johnny Depp. Illustration: Florian Meacci.

Jared Leto, Zac Posen and Johnny Depp. Illustration: Florian Meacci.

Qui sauvera la mode homme ?

Nos spécialistes se disent sceptiques après le gala du MET et pointent du doigt la crise de la mode homme, jugée affreusement restrictive et ennuyeuse. Mais il ne faut pas désespérer : il y a tout de même les Yummys, les Harpers et Jared Leto !

JUn-B1-Amber-GOE

A: Je suis vraiment triste pour les hommes !

B: Ce n’est pas de leur faute, ils sont encore aux prises avec le concept de « guyliner ».

A: C’est exact, mais ce n’est pas ce qui me dérange. J’ai jeté un œil aux photos prises lors du gala du MET, qui rendait hommage à Charles James et était placé sous le thème d’une élégance rétro. Les femmes s’en sont très bien sorties et se sont surpassées. Les robes étaient toutes plus belles que les autres. Dans un tel contexte, les limites de la mode homme étaient encore plus criantes. Cela doit être terriblement ennuyeux d’être un homme.

B: C'est toujours la même chose. Quoique, [le couturier] Zac Posen est tout même arrivé avec une cape. Une cape LONGUE. Une cape LONGUE EN SATIN.

A: André Leon-Talley personnifié...Je sais bien que ce sont les détails qui comptent dans la mode homme, mais je trouve qu'il faut aussi une bonne dose de panache. Ça me parle. Merci Zac. MERCI ! 

B: Son look était certes inhabituel, mais la queue de pie, les guêtres, la montre gousset, les gants blancs et la cane étaient too much. On aurait dit Monsieur Monopoly.

A: Je crois que c’est la première fois que quelqu’un rend hommage à Monsieur Monopoly sur un tapis rouge.

B: Certes. Cela dit, je n’ai pas souvenir que Monsieur Monopoly ait été aussi bien accompagné. Johnny plaît indéniablement aux femmes, donc il n’a pas besoin de faire d’efforts, je suppose. Il est probablement du genre à traîner en survêtement à la maison. Je ne pense pas que le salut vienne de lui. Qui alors ?

A: HARPER.

B: HARPER ? Ben Harper ?

A: Non, non, non. HARPER comme population à hauts revenus, mais pas encore riche. C’est une catégorie, au même titre que les Yummies.

B: Un rapport avec les yummy mummies?

A: Ton cas est désespéré. Yummy est la contraction de « young urban male ». Les Yummies et les Harpers aiment la mode et ont de l’argent à dépenser. Ils peuvent sauver la mode.

B: Pour moi, le yummy par excellence, c’est Jared Leto. Si mon cas est désespéré, c’est que je suis désespérément amoureuse. Oublié Johnny, Jared est le nouveau représentant des bad boys à la mode.

A: Il est venu en jupe-culotte ! C’est le style de Kanye – un autre exemple de célébrités qui se situe en dehors des limites acceptables de la mode. En plus, Jared est un adepte du style guyliner.

B: C’est sans doute le fait d’avoir joué une femme dans Dallas Buyers’ Club (rôle qui lui a tout de même valu un Oscar !) qui l’a libéré.

A: Tous les hommes sont gagnants. L’an prochain, le MET change les codes: bleu canard pour les hommes, bleu de travail pour les femmes. Jared Leto sera couronné roi.

B: Ou Reine… LONGUE VIE A JARED LETO.

 

L’identité de nos personnalités de la mode reste mystérieuse, mais nous avons identifié l’illustrateur, que nous aimons beaucoup. Il s’agit de Florian Meacci, un illustrateur français installé à Londres.

Retour au flux
Haut de page