KRISTINA BAZAN

Kristina Bazan est la femme qui se cache derrière le blog de mode phénomène « Kayture ». H&M Life a rencontré Bazan à Paris pour discuter de style personnel et de mode à l'ère du numérique.

Pour une blogueuse qui a écrit son premier billet il n'y a même pas cinq ans, le CV de Kristina Bazan est spectaculaire. Avec 2 millions de followers sur Instagram et un nombre incalculable d'abonnés à son blog, Kayture est une entité puissante dans le monde de la mode. Pas étonnant que des marques telles que Louis Vuitton, Cartier et Lancôme fassent la queue pour collaborer avec elle.

Le photographe Adam Katz Sinding a photographié le style enviable de Kristina Bazan à l'occasion de la Fashion Week parisienne. Pour ce shooting, Bazan a choisi sa tenue - un mélange d'H&M et de pièces perso.

QUEL EST LE STYLE QUI TE CARACTÉRISE ?
« Je pense que mon idée du style a toujours évolué autour de mes humeurs et états d'esprit. Dernièrement, je suis plutôt à un stade de ma vie plus profond, sombre et introspectif et mes choix vestimentaires en sont très influencés. J'ai tendance à porter beaucoup de noir, qui me rend plus joyeuse que lorsque je porte de la couleur puisqu'il représente vraiment mon état d'esprit. Ce n'est pas forcément quelque chose de négatif. Je considère que l'élégance est très poétique et j'essaye de transposer cela dans tous mes choix vestimentaires, qui sont largement influencés par ma morphologie et ce qui me va ou pas. Comme tout le monde, certaines coupes me vont mieux que d'autres. Alors, je dis oui à tout ce qui est coupe boyfriend. »

QUI EST TON ICÔNE EN MATIÈRE DE MODE ?
« Je n'ai pas d'icône de la mode en particulier, c'est plus une idée que je me fais de certaines femmes qui m'inspirent ; ce qu'elles dégagent, leur allure et ce que j'imagine être leur style de vie. J'ai toujours été fascinée par Audrey Hepburn et sa beauté intemporelle et quasiment toujours garçonne. En plus, elle avait l'air gentille, ce que j'ai toujours beaucoup respecté. J'adore aussi Jane Birkin, Brigitte Bardot, Grace Kelly… Toutes ces femmes ont vraiment révolutionné la mode d'aujourd'hui. »

POURQUOI LA MODE EST-ELLE IMPORTANTE ?
« C'est une manière de dire quelque chose sur nous-mêmes sans avoir à parler. Que nous fassions attention ou pas, notre apparence véhicule une première impression et un portrait de nous auprès de la société. J'aime utiliser la mode comme un outil d'expression créative. C'est en quelque sorte un prolongement de moi-même, le reflet d'un certain aspect de ma personnalité. La raison pour laquelle autant de gens ont eu un engouement pour la mode ces dernières années n'est un secret pour personnelle : c'est super pour briser la glace et ça ouvre la possibilité de questions plus vastes. »

 SI TU POUVAIS REMONTER LE TEMPS, QUELLE ÉPOQUE DE LA MODE AIMERAIS-TU VIVRE ?
« J'aime bien notre époque en fait. J'ai la sensation d'appartenir à cette ère du numérique, non seulement parce que cela fait partie de ma vie, mais aussi pour la liberté qu'il nous donne en termes d'inspiration et de création d'un mélange parfaitement éclectique de différentes régions, styles, inspirations, pour créer quelque chose de singulier. Avant, les gens étaient influencés par des tendances que tout le monde finissait par adopter. Aujourd'hui, la notion de tendance n'existe plus, nous puisons l'inspiration perpétuellement dans le passé mais c'est difficile de définir une allure qui se démarque. Il n'y a plus de règles, nous créons notre propre mode et cela a été rendu possible par l'explosion d'Internet. »

QUEL EST TON PÉCHÉ MIGNON EN MATIÈRE DE MODE ?
« La mode à proprement dit est mon péché mignon. Même si j'en vis, j'essaye de prendre de la distance et de ne pas prendre les choses trop au sérieux. Si quelque chose se passe dans ma vie, ma principale préoccupation ne sera jamais « que vais-je porter !? ». Pour moi, la mode est un luxe et doit toujours rester un plaisir. »

QUEL EST TON LOOK DE PRÉDILECTION ?
« Honnêtement, quand je ne travaille pas et que je passe la journée entre amis ou à me balader en ville, j'adopte généralement un uniforme tout noir : jean skinny noir, un long pull noir, un manteau droit, des bottes en cuir noir et c'est tout. Je n'aime pas trop me casser la tête. Lorsque je travaille, je m'habille un peu plus avec un blazer, de jolies chaussures et un jean. Mais j'ai tendance à préférer la simplicité. »

QUE VOULAIS-TU FAIRE ENFANT ?
« Tout. Je voulais littéralement tout essayer, faire et voir. Je voulais peindre, écrire, jouer la comédie, danser, chanter, et je me souviens même qu'à un certain moment, je voulais devenir enseignante ou femme politique. J'étais et je reste assez confiance lorsqu'il s'agit de parler de métiers et si une chose est sûre, c'est que je savais que je voulais devenir une artiste, avec tous les aspects que cela comporte. Mais pour être tout à fait honnête, j'au toujours voulu être chanteuse. Aux repas de famille, aux dîners, aux anniversaires, si mes grands-parents ou mes parents me demandaient ce que je voulais faire, je répondais systématiquement ça. Ça a toujours été mon rêve ultime. »

SUR QUELS PROJETS TRAVAILLES-TU EN CE MOMENT ?
« La musique est ma priorité maintenant que le mois de la mode est terminé. Je serai donc en studio à composer et écrire non stop. »

 

 

KRISTINA BAZAN

ÂGE : 21 ans

BLOG : kayture.com

INSTAGRAM : @kristina_bazan

SHARE
SHOP THE STORY
Retour au flux
Haut de page