Marie Jedig est notre coup de cœur scandinave de l'été

Une allure romantique avec une touche de rétro cool.

Le style de la blogueuse danoise Marie Jedig est un savant mélange de vêtements de designer vintage, de marques tous publics et de pièces de défilés. Tout est dans le contraste, dit-elle : une silhouette féminine associée à des accessoires sympas ou du denim usé.

Nous avons invité Marie à venir faire son choix dans notre showroom de Copenhague. Le résultat : une allure estivale revisitée à la mode scandinave - personnelle, ludique et simple. 


QUEL EST LE STYLE QUI TE CARACTÉRISE ?
« J'aime jouer avec les contrastes et associer des vêtements nouveaux avec des pièces vintage de luxe. Dans une industrie où les tendances changent d'un jour à l'autre, je pense qu'il est important de se bâtir une garde-robe qui te permette de personnaliser ces tendances et de te les approprier. »

QUI EST TON DESIGNER PRÉFÉRÉ ?
 Phoebe Philo [Céline] pour ses modèles à la fois minimalistes et originaux, toujours avec une touche artistique, et Nicolas Ghesquière [Louis Vuitton] pour sa capacité à révolutionner les tendances avec une grande dose de cool. »

QUI EST TON ICÔNE EN MATIÈRE DE MODE ?
« Je n'ai pas d'icône à proprement dit mais j'aime bien le style des Danoises qui adoptent souvent les tendances sans trop en faire et sans oublier leur confort. »


QUEL EST TON LIEU PRÉFÉRÉ SUR TERRE ?
« Mon appart à Copenhague. 'On est jamais aussi bien que chez soi' - c'est peut-être un peu cliché mais c'est vraiment ici que je peux me détendre en buvant un café sur mon balcon, déguster une bonne bouteille de vin avec mes amis ou danser sur des tubes des années 90 dans ma cuisine. »

QUEL EST TON PLAT PRÉFÉRÉ ?
« J'adore tous les types de pâtes et je suis FAN de la cuisine italienne. Mes amis et moi sommes allés à Milan il y a quelque temps et on a beaucoup plaisanté sur le fait que la nourriture n'y était pas pour rien dans le choix de la destination. Ce n'était pas une blague. Nous avons mangé dans un restaurant spécialisé dans la truffe le dernier jour et j'ai eu l'impression d'avoir atterri au paradis des pâtes.

Les Danoises adoptent souvent les tendances sans trop en faire et sans oublier leur confort.


MARIE JEDIG
 

SI TU DEVAIS QUITTER TON APPARTEMENT À LA HÂTE, QU'EMPORTERAIS-TU ?
« Probablement mon sac Mulberry Bayswater. Ce sont mes parents qui me l'ont offert après que ma sœur ait été malade longtemps. C'était un remerciement de leur part d'avoir accompagné ma sœur tout au long de sa maladie. Il est très important pour moi. »

QUEL EST TON LOOK DE PRÉDILECTION ?
« Un jean, des baskets et un pull ou un top, selon la saison. Copenhague est l'endroit idéal pour porter des baskets puisqu'on s'y déplace essentiellement à vélo. Je suis assez fan de ça. Le jean est mon vêtement incontournable parce qu'il est facile à porter et à coordonner. »

POURQUOI LA MODE EST-ELLE IMPORTANTE ?
« La mode est un moyen de communiquer et d'afficher des normes d'esthétique. À l'instar de l'art, du théâtre, de la musique et du cinéma, la mode et le stye sont un reflet de la société et de la culture et concernent tout le monde, y compris indirectement. »


SI TU POUVAIS REMONTER LE TEMPS, QUELLE ÉPOQUE DE LA MODE AIMERAIS-TU VIVRE ?
« Les années 60 et 70 parce que ça a été une période révolutionnaire en matière de mode. L'uniforme classique et les normes vestimentaires ont laissé place au style et les gens ont soudain utilisé la mode pour faire passer des messages politiques. »

DE QUELLE PIÈCE NE TE SÉPARERAIS-TU JAMAIS ?
« Mon jean évasé à fleurs de chez Chanel. Je l'ai vu dans un magazine il y a quelques années et j'en suis tombée follement amoureuse. Lorsque je suis allée à Paris avec ma meilleure amie l'année dernière, je l'ai trouvé dans la boutique Chanel et j'étais obligée de l'acheter même s'il était légèrement hors budget. Comme je suis petite (je mesure 1m63), ils ont dû l'ajuster en 24 h pour que je puisse le rapporter chez moi. Il est sublime et tombe merveilleusement bien. »

QUE VOULAIS-TU FAIRE ENFANT ?
« Je voulais faire un métier différent chaque jour - et c'est un peu ce qui s'est passé. J'ai été encouragée par ma famille à suivre mes rêves et on m'a toujours dit que je pouvais faire ce que je voulais. Enfant, j'aimais le théâtre et je fais aussi de la musique depuis l'âge de 9 ans. J'ai toujours su que je voulais faire un métier créatif et que je voulais trouver un genre de plateforme pour m'exprimer, mais je ne pensais pas que je finirais dans l'industrie de la mode. »


QUEL EST TON PÉCHÉ MIGNON EN MATIÈRE DE MODE ?
« Regarder des sites vintage tous les soirs avant d'aller me coucher. C'est une trèèès mauvaise habitude mais la tentation est tellement grande ! »

QUI AIMERAIS-TU RENCONTRER ?
« Je n'ai jamais été très fanatique, mais si je croisais George Clooney dans la rue, je mourrais probablement. »

DE QUOI AS-TU BESOIN LÀ MAINTENANT ?
« Là tout de suite, ce serait de pâtes à la truffe, ah ah. Ou alors une nouvelle paire de chaussures. »

QUELLE EST TA DERNIÈRE DÉCOUVERTE EN MATIÈRE DE BEAUTÉ ?
« L'Hexomedine, que j'achète à chaque fois que je vais à Paris ! C'est une cure miracle pour les boutons. »

 

MARIE STELLA WIBE JEDIG

PROFESSION : Blogueuse mode 

VIT A : Copenhague, Danemark

SITE WEB : mariejedig.com

INSTAGRAM : @mariejedig

 

Adam Katz Sinding est le photographe de Le 21ème. Suivez-le sur @le21eme.

SHOP THE STORY
Retour au flux
Haut de page