How ballet flats came to be

L'avènement des ballerines

Plus facile de laisser une empreinte légère sur la planète en portant des chaussures délicates.

L'HISTOIRE
Les chaussures plates ont été inventées pour toutes les occasions où les talons sont trop formels et les baskets trop décontractées. Tout du moins, c'est ce que nous pensions. Les ballerines sont toujours aussi simples, confortables et chic, et lorsque vous les portez, vous faites honneur au look français - un style lancé par Coco Chanel dans les années 20 et rendu éternel par des icônes telles que Jane Birkin, Audrey Hepburn et Brigitte Bardot. 

En fait, un grand merci à Brigitte Bardot qui a demandé en 1956 à ce qu'un chausseur français, Repetto, lui fabrique une paire de chaussures aussi légères et souples que des chaussons de ballet, tout en étant plus faciles à porter. La marque n'a eu qu'une seule chose à faire face à cette demande de la plus belle femme du monde : s'exécuter immédiatement.  

Les vrais chaussons de danse existent depuis des siècles. Mais avant les années 50, les porter en dehors des salles de danse était aussi spécial que si on portait une paire de chaussures à crampons en dehors d'un terrain de sport dans les années 2010. C'était donc à Brigitte Bardot de leur donner vie dans la rue, comme elle l'a fait dans Et Dieu créa la femme (1956), où elle arborait ses jolies ballerines avec un pantalon rouge et une marinière. Les ballerines sont tout de suite devenues un classique.

Soixante ans après la sortie du film Et Dieu créa la femme, ces chaussures sont intemporelles, quelles que soient les tendances des défilés ou les pièces éphémères. Et ce n'est pas difficile de comprendre pourquoi - ce sont les plus confortables de toutes !

Célébrez les ballerines et shoppez notre sélection ci-dessous.

 

Les ballerines sont portées par Lara Mullen (Premier Management). La coiffure est de Lok Lau (CLM) et le maquillage d'Anya De Tobon (Link Details).

SHOP THE STORY
Retour au flux
Haut de page