Danish model Laura Julie styled by Columbine Smille and photographed by Andreas Sjödin.

Danish model Laura Julie styled by Columbine Smille and photographed by Andreas Sjödin.

LA CHEMISE EN DENIM

Jeans taille haute, jeggings et outlets bruts sont sans doute des tendances éphémères mais cette pièce en denim phare a su résister au passage du temps. Découvrez l'histoire de la chemise en denim.

L'HISTOIRE
Quel est le point commun entre Ingrid Bergman et Bob Marley et les cowboys, les hippies et les rappers ? Une pièce vestimentaire qui représente l'indépendance, la rebellion et la liberté. La pièce qu'arboraient à l'origine les cowboys, que portait Elvis et qu'affichaient fièrement Thelma et Louise. Nous parlons de la chemise en denim, l'une des pièces les plus mythiques de l'histoire de la mode.

Difficile de raconter l'histoire de la chemise en denim sans revenir aux racines de cette pièce phare, sa matière (le denim) et sa petite sœur, la veste en jean. Quand on pense à la naissance du denim, on pense à l'Ouest américain dans les années 1800s, mais la recherche indique que la matière a fait son apparition à Gênes en Italie et qu'elle doit son nom à l'appellation française de cette ville. Ce n'est que lorsque un Allemand prénommé Levi Strauss a immigré aux États-unis et s'est établi à San Francisco pour concevoir le premier jean à rivets que la pièce est devenue mythique. Plus tard, le denim a conquis les États-Unis, l'Europe et le monde en quelques décennies grâce à sa résistance, sa fonctionnalité et son confort pour travailler. 

La veste en jean a débuté son ascension dans les années 1900, lorsqu'elle est devenue un élément essentiel des uniformes des travailleurs occidentaux. La matière et la veste sont devenues des symboles et se sont illustrées dans des films et des magazines pendant la première moitié du siècle. Fort de son exposition dans la culture populaire, le denim est passé du statut de tenue de travail à celui de pièce tendance.

C'est lorsque les plus grandes stars du cinéma, de la musique et de la culture ont été vues en jean, veste en jean, chemise en jean ou même en smoking canadien, que le denim est devenue une tendance. Et pas seulement cela - porter du denim était un moyen de se rebeller contre la société et de briser les codes vestimentaires.

 

Le mannequin est notre chouchou danoise Laura Julie (Le Management). Coiffure de Lok Lau (CLM) et maquillage d'Anya de Tobon (LinkDetails). 
 

Denim shirts on style icons Bob Marley, Ingrid Bergman, Farrah Fawcett, Dusty Springfield and Marilyn Monroe, Getty Images.
SHARE
Retour au flux
Haut de page