The origin of the blazer

L'origine du blazer

Ou comment cet apparat masculin très chic est devenue l'une des pièces phare de la saison.

L'HISTOIRE
Qu'il ait un simple ou double boutonnage en bois, en plastique ou doré, qu'il soit en tweed, en laine ou en velours, avec ou sans fentes, le blazer reste une pièce incontournable du vestiaire masculin et féminin. Pour de nombreux jeunes dans le monde, la veste permet de donner une bonne première impression en faisant partie des uniformes scolaires et en étant une pièce essentielle pour être chic.  

L'origine du blazer remonte à 1825, dans un club d'aviron à l'Université de Cambridge en Angleterre. Pour prouver leur adhésion, les membres du club portaient tous des vestes en flanelle rouge vif (« blazing red » en anglais), ce qui lui a valu d'être surnommé blazer. Et c'est resté. Si la veste est née en Grande-Bretagne, ce sont les Américains qui l'ont rendue célèbre. Les vestes étaient indispensables pour prouver son appartenance et son inclusion dans les universités de la Ivy League ainsi que les équipes sportives et les sociétés étudiantes qui en font partie. 

Au début, c'était un élément important du look chic mais le blazer a intégré de nombreux mouvements tendance au fil des années. Dans les années 60, par exemple, il est devenu particulièrement populaire lorsque la contre-culture mod incarnée par les icônes du rock telles que les Who, les Rolling Stones, les Kinks et les Beatles, qui arboraient souvent des blazers colorés ou rayés à grand col. Si vous ne vous souvenez pas des années 60, Austin Powers arborait un look similaire (un peu exagéré sans doute !) dans les films du même nom des années 90. 

Au départ, le blazer était réservé aux hommes mais aujourd'hui, il est aussi indispensable chez la femme et fait partie du vestiaire féminin professionnel lorsque les femmes ont fait leur entrée dans les bureaux dominés par les hommes au milieu des années 1900. 

Ensuite, le blazer est devenu si populaire et s'est tellement démocratisé que ses connotations avec les écoles chic et les sociétés secrètes ont disparu. Aujourd'hui, c'est une pièce de tous les jours qui rehausse n'importe quelle tenue et qui a fait son grand retour dans les défilés de 2016 et 2017. Portez-le par dessus une robe nuisette pour vous couvrir un peu, avec un jean et une chemise enfoncée dedans pour un look sobre au bureau ou en rouge vif si vous êtes membre d'un club d'aviron à Cambridge.

Le blazer est présenté par Lara Mullen (Premier Management). La coiffure est de Lok Lau (CLM) et le maquillage d'Anya De Tobon (Link Details). 

SHOP THE STORY
Retour au flux
Haut de page