THE ITEM

LA SAHARIENNE

En un siècle, la saharienne est passée de la jungue tropicale à la jungle urbaine. Cette veste décontractée et élégante, mais aussi pratique et confortable justifie à elle seule l'engouement qu'elle suscite dans le monde.

Safari inspiration at Acne Studio Spring 2015, Getty Images.

L'HISTOIRE
La saharienne viendrait de l'uniforme militaire britannique dans les régions tropicales, vers le milieu ou la fin du 19e siècle. En coton sergé léger ou en popeline, avec au moins deux voire quatre poches, des pattes aux épaules et une ceinture, elle est devenue indispensables pour les colonialistes, les soldats et les chasseurs en Afrique au début du siècle. 

La veste a été rendue publique lorsque Theodore Roosevelt et Ernest Hemingway ont été vus avec. Si elle était initialement réservé aux hommes privilégiés et aventuriers, elle a été démocratisée à la fin des années 60 lorsque le top légendaire, Veruschka von Lehndorff a porté la saharienne Yves Saint Laurent pour Vogue. Grâce à la touche féminine que lui a donnée Saint Laurent, la veste a joué un rôle plus important dans la mode.

COMMENT LA PORTER
Au fil des décennies, la saharienne a toujours été associée aux loisirs et au confort, avec le look décontracté qu'elle confère. Les nombreuses poches étaient pratiques pour les photographes qui pouvaient y mettre leurs pellicules et leur équipement mais elle était aussi portée par les hommes d'affaires indiens jusqu'aux années 90. Aujourd'hui, la saharienne est revisitée et fabriquée avec des matières plus techniques, toujours dans des couleurs classiques, à savoir le kaki, le beige ou le vert armée.

Avec le retour aux années 70 cette saison, la saharienne est plus tendance que jamais. Une sorte de flashback sur des photos iconiques de Lauren Hutton et Versuschka von Lehndorff portant la veste - ou des robes et des chemises du même style. 

H&M Life a marié la saharienne avec un look immaculé, cassé par une ceinture en cuir marron. Une touche revisitée et contemporaine sur un vêtement classique. Une silhouette élancée marche bien avec une veste plus large. La saharienne est l'une des pièces maîtresses de la garde-robe de la styliste d'H&M Life, Columbine Smille.

« Outre l'allure qu'elle confère, elle est tellement pratique. J'ai plein de sahariennes dans ma garde-robe - c'est une pièce incontournable. À l'instar de la marinière, c'est difficile de vivre sans. »

 

Les pièces favorites du photographe Tobias Lundkvist sont des classiques : T-shirt noir et Converse. La pièce favorite de la styliste Columbine Smille est la petite robe noire en soie. Notre mannequin est la ravissante Chiharu Okunugi. Coiffure de Mette Thorsgaard et maquillage de Josefin Scherdin.

On a safari with Grace Kelly and Clark Gable, primatologist Jane Goodall, Yves Saint Laurent flanked by Betty Catroux (right) and Loulou de la Falaise, model and actor Lauren Hutton, Meryl Streep and Robert Redford in Out of Africa and model Jourdan Dunn, Getty Images/All Over Press.
SHARE
SHOP THE STORY
Retour au flux
Haut de page