When the hoodie became haute

Lorsque le sweat à capuche a envahi les podiums

Voici comment un sweatshirt confortable tout droit sorti des terrains de sport américains a fait son entrée sur les podiums parisiens.

L'HISTOIRE
L'histoire du sweat à capuche débute au Moyen-Âge en Europe, où les tuniques à capuche constituaient l'uniforme des moines et un vêtement passe-partout pour se protéger des éléments.

Les sweats à capuche tels qu'on les connaît n'existent pas depuis aussi longtemps mais ils ne sont pas très récents non plus. La marque de sportswear américaine Champion dit avoir inventé ce vêtement (avec cordons et manchon cousu) dans les années 30. À l'origine, il était destiné aux sportifs et aux travailleurs en plein air et était porté comme tel jusque dans les années 70, l'époque où il a commencé à apparaître dans la rue.

Le sweat à capuche a été adopté par les Américains et la culture hip-hop car les artistes de graffiti se servaient de la capuche pour protéger leur identité lorsqu'ils recouvraient les immeubles et les trains de peinture. Après que des villes entières aient été recouvertes de graffiti dans les années 70 et 80, le sweat à capuche est devenu fortement lié à la délinquance. C'est à cette époque que le sweat à capuche a commencé à avoir mauvaise réputation, ce qui est toujours le cas, dans une certaine mesure. Dans ce contexte, porter un sweat à capuche dans les années 70 et 80 était un choix audacieux. Mais avec le temps, la pièce a su redorer son blason.

Lorsque la culture hip-hop est devenue mainstream, le sweat à capuche est devenu une pièce incontournable, notamment dans les collections des plus grandes maisons dans les années 90. À l'époque, le vêtement était toujours connecté à la culture urbaine, le sport et les loisirs. Cela a changé lorsque le sweat à capuche de luxe est apparu dans les défilés deux décennies plus tard.

Avec ses manches extra-longues, ses coupes amples et ses imprimés originaux, le sweat à capuche est devenu la pièce la plus convoitée de 2015. Lorsque Kanye West a lancé Yeezy Season 1 et que le petit collectif français Vetements est devenu la marque la plus en vogue du monde, la pièce qui était avant associée aux sports d'équipe et aux adolescents a fait son apparition dans les défilés de haute-couture parisiens et aujourd'hui, (presque) toutes les stars et célébrités d'Instagram en ont un.

À l'aube de 2017, nous n'avons toujours pas atteint le pic de la tendance (sera-ce le cas un jour d'ailleurs ?) Pour vous aider, nous avons dressé une liste des plus beaux sweats à capuche du moment chez H&M. Faites défiler la page pour trouver votre bonheur.


Le sweat à capuche est présenté par Lara Mullen (Premier Management). La coiffure est de Lok Lau (CLM) et le maquillage d'Anya De Tobon (Link Details).

Retour au flux
Haut de page