Man Repeller : comment porter le t-shirt manches longues

Leandra Medine, ou madame « Man Repeller », nous dit comment passer du mode « aimant à mecs » à « anti-mecs » avec l’un des must have de la saison. Une conception du bonheur.

En septembre dernier, la marque new-yorkaise Altuzarra présentait des t–shirts à manches longues mariés avec ses jupes en lamé argent ainsi qu’à rayures bleues et rouges sur fond ivoire fendues très haut, aujourd’hui si tendance. L’imprimé est emblématique de la marque. Le look spectaculaire des filles a fait des émules parmi les spectatrices, ce qui est généralement le signe qu’on a visé juste. 

Par chance, cette tendance s’est généralisée. Qui n’a pas au moins un t–shirts à manches longues dans son armoire, vestige de sa période Abercrombie et Fitch ou tout simplement glané pendant les soldes ? Cependant, personne ne le maîtrise aussi bien que H&M, qui le propose en version à encolure dégagée pour l’été, en gris chiné ou en blanc, façon body avec des boutons-pressions à l'entrejambe. Oui, vous avez bien lu : des boutons-pressions ! 

La première fois que j’ai passé le t-shirt, j’avoue que je me sentais plutôt comme un « aimant à mecs ». Dans un premier temps, j’ai joué la carte classique et marié le t-shirt avec un jean coupé blanc taille haute et une paire de ballerines noires en cuir verni. Bien sûr, le but était uniquement de démontrer l’étendue des possibilités offertes par le t-shirt. Comme vous le constatez, j’ai ensuite troqué le jean usé contre une jupe-culotte large en ivoire et mis une veste en lin. J’ai également remplacé les ballerines par des sandales gladiateur à talons et ajouté un ras-de-cou. 

Au final, c’est toujours en mode « anti-mecs » qu’on se sent le mieux.

Et vous, quel est votre look préféré ?

 

Cette rubrique s'inscrit dans le cadre d'une collaboration entre H&M Life et Man Repeller 

Cliquez ici pour lire la première partie 

et ici pour la deuxième partie.

Suivez @manrepeller sur Instagram.

Retour au flux
Haut de page