LES COULISSES DES VÊTEMENTS

LES COULISSES DES VÊTEMENTS

Renouveler vote garde-robe n'est pas qu'une question de sélection, d'essayage et de paiement. Vous devez être informés aussi. Nous avons rencontré l'une de celles qui a contribué à la fabrication de la collection Conscious Exclusive d'H&M.

Le fait que les vêtements, comme d'autres biens de consommation, aient un impact sur l'environnement, sur les personnes qui les fabriquent et sur les communautés où ils sont fabriqués, n'est un secret pour personne. H&M tend à réduire l'impact sur l'environnement en recyclant les vieux vêtements en nouvelles fibres et en utilisant des matières écologiques et durables, entre autres. H&M contribue également à créer des emplois pour des centaines de milliers de personnes dans les usines du monde entier.

« Nous voulons que les gens viennent chez H&M et y trouvent des vêtements qui leur permettent d'exprimer leur style personnel et qui ils sont. Pour cela, ils doivent savoir que les travailleurs sont traités de façon juste et équitable », précise la responsable de la durabilité chez H&M, Anna Gedda.

La collection Conscious Exclusive se compose de 30 pièces qui sont fabriquées avec des matières telles que le polyester recyclé, le verre, le tencel ou la soie biologique. Pour compléter les articles, les billets et les photos Instagram qui vous présentent les vêtements et vous disent comment les porter ou vous racontent ce qui a inspiré leur création, H&M Magazine peut également vous montrer comment (et par qui) ils sont fabriqués.

J'aime beaucoup voir la créativité et l'innovation dans les vêtements que nous fabriquons


RESPONSABLE DE LA QUALITÉ SHAKUNTALA NANDA
 
APRB2-16-IM-conscious-exclusive-pants

Le pantalon à droite est cousu et brodé par des artisans très doués chez Radnik Exports, une usine située dans la banlieue de la capitale indienne, New Delhi. Ils sont en Tencel®, une alternative durable au viscose qui est régénéré à partir de cellulose issue d'eucalyptus certifiés FSC. Une fois le matériau raffiné et séché, il est transformé en vêtements à l'usine.

Depuis plus de trente ans, Shakuntala Nanda, 54 ans, travaille chez Radnik Exports avec environ 500 autres femmes. Depuis dix ans, elle est responsable de la qualité.

PARLE-NOUS DE TON TRAVAIL.
« J'aime l'entreprise où je travaille et l'ambiance qui y règne. C'est pour ça que j'ai continué. J'aime beaucoup voir la créativité et l'innovation dans les vêtements que nous fabriquons, et aussi travailler avec de nouveaux produits innovants. »

PARLE-NOUS DE LA FABRICATION DE LA COLLECTION CONSCIOUS EXCLUSIVE.
« Comme elle est fabriquée avec d'autres matières que les habituelles, j'ai eu plus de mal à m'assurer que les coupes étaient bien celles qui étaient dessinées. »

QUELS CHANGEMENTS AS-TU OBSERVÉ DEPUIS TES DÉBUTS DANS LES ANNÉES 70 ?
« J'ai commencé comme assistante et au bout de quelque mois, comme je travaillais bien, j'ai eu la possibilité de devenir contrôleuse. Au bout de trois ans environ, j'ai été promue contrôleuse en chef. J'ai continué à apprendre et à endosser mes responsabilités, que mon employeur a reconnues. Depuis dix ans, je suis responsable de la qualité. »

QU'AIMES-TU LE PLUS DANS TON TRAVAIL ?
« J'aime le fait qu'à chaque fois qu'une nouvelle pièce ou une nouvelle matière est commandée, ça exige beaucoup de créativité et de recherches de ma part, ce qui me motive à bien faire mon travail. »

TON EMPLOYEUR T'A-T-IL AIDÉE À ÉVOLUER DANS TON DOMAINE ?
« Depuis que j'ai commencé, j'ai obtenu un diplôme et c'est l'usine et sa direction qui m'ont permis de faire des études. Ils m'ont aussi donné la sécurité sociale, ce que peu d'entreprises font en Inde. »

 

H&M collabore avec près de 1 900 usines qui emploient environ 1,6 millions de personnes dans le monde. Trouvez les noms et localisations des usines ici : hm.com/supplierlist

Pour en savoir plus sur les actions d'H&M pour promouvoir de bonnes conditions de travail aux fabricants de vêtements, c'est ici

Pour en savoir plus sur les actions d'H&M pour garantir des salaires équitables aux fabricants de vêtements, c'est ici.

Et pour vraiment approfondir la question, consultez notre rapport annuel de durabilité.

SHARE
Retour au flux
Haut de page