OKT-B4-AL-rave-dragare

LES 10 MEILLEURS LOOKS DE LA NUIT

La boîte de nuit est depuis toujours le berceau de nombreuses tendances en matière de mode, et cette semaine nous vous présentons les meilleurs dix looks nés sur le dancefloor.

OKT-B4-AL-Hiphop
The hip hop era, All Over Press.

10.  LA MOUVANCE HIP-HOP
Les clubs new-yorkais comme le Harlem World et The Fever ont été l'épicentre de la naissance du hip-hop à la fin des années 70, avec les pionniers du genre tels que Grandmaster Flash et Run DMC. Les nouveaux noms de la scène hip-hop arboraient tous sneakers, survêtements et chaînes en or démesurées.

OKT-B4-AL-new-rave
The new rave era, All Over Press

9. LA MOUVANCE NEW RAVE
Tout droit sortie des quartiers Est de Londres et savant mélange de tendances, de fun et de couleurs fluo, la tendance new rave a rhabillé les dancefloors dans les années 2000 grâce à des clubs tels que le Hoxton's Boombox. Gros bijoux, couleurs vives, bâtons phosphorescents et maquillage expérimental étaient exigés à l'entrée.

OKT-B4-AL-dancehall
Dancehall, All Over Press

8. LA MOUVANCE DANCEHALL
Dans les années 70 en Jamaïque, le droit « dancehall » impliquait d'avoir un bon look pour bien danser. Cela se traduisait par des chemises flashy et de jolies chaussettes de type Burlington pour les hommes et les femmes - le look disco à l'esprit jamaïcain. 

OKT-B4-AL-ibiza
Paris Hilton in Ibiza, All Over Press

7. LA MOUVANCE IBIZA 
Si l'île espagnol fait l'objet d'un véritable engouement depuis les années 60, Ibiza a vraiment fait son entrée dans la cour des grands dans les années 90, lorsque de gigantesques clubs comme le Pacha et Space sont devenus de grosses entreprises, et que les clubbers enthousiastes se sont mis à s'habiller pour impressionner lors de leurs virées.

OKT-B4-AL-swing
Swing, All Over Press

6. LA MOUVANCE SWING
La mode a fait son entrée sur les dancefloors en Amérique du Nord dans les années 40, avec l'arrivée de la mouvance swing. Des couples s'emparaient de la piste de danse dans des jupes longues, des hautes talons, de jolis costumes et des cravates en soir pour se dandiner sur des airs rétro de Duke Ellington et Nat King Cole.

OKT-B4-AL-jive
Jive, All Over Press

5. LA MOUVANCE JIVE
Puisant ses racines dans la danse Jitterbug des années 30, et supposément ramenée dans les clubs européens par les GI américains lors de la Seconde guerre mondiale, le jive exigeait d'avoir une tenue qui vous permette de pointer vos orteils et de bouger vos hanches – pensez tenue de bal avec un petit quelque chose en plus.

OKT-B4-AL-punk
The punk era, All Over Press.

4. LA MOUVANCE PUNK
Née dans des clubs londoniens tels que The Roxy et The 100 Club, la mouvance punk était synonyme de crêtes, kilts, blousons en cuir et piercings inhabituels, puissants symboles de mécontentement, grâce à des groupes comme les Sex Pistols et les Clash.

OKT-B4-AL-madchester
The Madchester era, All Over Press.

3. LA MOUVANCE MADCHESTER
La fusion du Hacienda Club et de Factory Records ont fait de Manchester la ville à la mode à la fin des années 80. Savant mélange de culture rave et de sportswear, avec une touche de boho, le dresscode de la mouvance Madchester était stricte : pantalons baggy et hauts de forme.

OKT-B4-AL-new-romantics
The New Romantics era, All Over Press.

2. LA MOUVANCE NÉO-ROMANTIQUE
Cheveux crêpés, maquillage voyant et belles anglaises : le néo-romantisme est apparu dans des clubs tels que le Blitz à Covent Garden au début des années 80, avec comme figure de proue Boy George et Adam Ant, qui estimaient qu'il était important de s'habiller quelle que soit l'occasion.

OKT-B4-AL-disco
The disco era, All Over Press.

1. LA MOUVANCE DISCO
Dans les années 70, pour danser la disco, il fallait sortir le grand jeu : pantalon évasés, chaussures à plateforme, sequins, cheveux crêpés et décolletés plongeants. Le dresscode du Studio 54, et de tous les autres clubs, était le glamour en toutes circonstances. 

Retour au flux
Haut de page