Cher and the gang from Clueless, All Over Press

Cher and the gang from Clueless, All Over Press

Le top dix des looks de cinéma

Des répliques mémorables, des visages devenus célèbres et, bien sûr, les meilleures tendances du moment : voici les dix teen movies les plus stylés de tous les temps.

L’EXCELLENTE AVENTURE DE BILL ET TED (1989)

La parfaite définition du style paresseux des années 1980 : en vedette de l’Excellente aventure de Bill et Ted, un duo portant des t-shirts à l’effigie de groupes de rock, des gilets déboutonnés, des chaussettes montantes et des pantalons de survêtement roulés. Keanu Reeves n’a jamais eu l’air aussi naturel et élégant sans effort.

LE CERCLE DES POÈTES DISPARUS (1989)

Les pièces incontournables des pensionnats chic : Le Cercle des poètes disparus est un classique du style universitaire de la Côte Est. Blazers marines, cravates à rayures, chemises Oxford et mocassins - un ensemble très strict. A  l’écran toutefois, ils donnent aux protagonistes la touche chic propre aux plus grandes écoles privées.

LA FUREUR DE VIVRE (1955)

James Dean n’a pas eu besoin d’un costume sophistiqué pour exprimer son incompréhension face au monde dans la Fureur de vivre : un jean Lee intemporel, un t-shirt blanc, des boots et un coupe-vent rouge ont suffi pour asseoir son statut de marginal dans cet objet cinématographique non identifié des années 1950.

GÉNÉRATION REBELLE (1993)

Un classique culte des années 1990 : Génération rebelle nous replonge dans l’atmosphère et le charme d’un lycée américain dans les années 1970. Au Lee High, on retrouve tous les stéréotypes scolaires, répartis par tribus : sportifs, nerds, filles populaires et hippies. Le look vedette : la blouse fleurie et le jean taille haute.

AUG-B4-AL-Breakfast-club

THE BREAKFAST CLUB (1985)

Le film qui a fait tomber les barrières sociales entre adolescents, avec Molly Ringwald au cœur de l’intrigue, reine incontestée des teens movies dans les années 1980. Dans le film, elle incarne Claire Standish, une reine de promo distante au look Ralph Lauren rose et marron étudié de la tête aux pieds.

AUG-B4-AL-Mean-Girls

LOLITA MALGRÉ MOI (2004)

Le shopping présenté comme l’activité extrascolaire par excellence : Lolita malgré moi édicte une série de règles selon lesquelles mode et statut social sont indissociables. Dans ce monde, le vintage est une aberration, le rose est cool (le mercredi), les survêtements sont permis une fois par semaine et les créoles sont acceptées – mais uniquement si vous vous appelez Regina George.

AUG-B4-AL-clueless

CLUELESS (1995)

Cher Horowitz, fashionista suprême, vit dans une bulle glamour entre Calvin Klein et Azzedine Alaia. Dans le Los Angeles des années 1990, le total look à carreaux est le chic absolu et la clé de la popularité. C’est le règne de la thérapie par le shopping. Les pantalons baggy sont sans doute le plus gros fashion-faux-pas au Beverly Hills High.

EASY GIRL (2010)

Une réinterprétation moderne de La Lettre Ecarlate : Easy Girl est l’histoire d’Olive, qui passe accidentellement du statut d’inconnue mal fagotée à attraction du lycée et objet du scandale dans un établissement on ne peut plus tranquille. Sa garde-robe est à l’avenant : bustiers, lunettes de soleil et lèvres rouge provoquantes.

GHOST WORLD (2001)

Les marginales de Ghost World, Enid et Rebecca, portent leurs désillusions sur elles : t-shirt à l’effigie de héros de bandes-dessinées, vestes en cuir, barrettes à cheveux jazzy et robes vintage, le tout porté par Thora Birch et Scarlett Johansson avec une maladresse extrêmement charmante.

FAME (1980)

La vie et les amours des étudiants de la High School of Performing Arts de New York. Fame est l’archétype du style sporty des années 1980 : guêtres, sweatshirts et justaucorps sont les composantes essentielles du look mi-acrobate, mi-étudiant.

Retour au flux
Haut de page