B-Boys on the streets of London in the 80's, All Over Press.

B-Boys on the streets of London in the 80's, All Over Press.

Le top 10 des cultures underground les plus chics

La rue, c’est le terreau par excellence des tendances les plus modernes. Voici un aperçu des cultures underground les plus marquantes, hier comme aujourd’hui.

Sapeurs, All Over Press.

LES SAPEURS
Inspirés de la tradition des dandys européens, les sapeurs d’Afrique centrale arborent des costumes élégants, de parfaites pochettes et des imprimés aux éclats vivement colorés. Ces gentlemen, qui prennent le style très au sérieux, se créent une identité vestimentaire de grande classe, dans une approche qui était, à l’origine, une réponse à l’interdiction du style occidental par les gouvernements postcoloniaux des années 70.

Hippies, TT.

LES HIPPIES
C’étaient les turbulentes années 60, et les enfants fleuris de l’Amérique célébraient la paix et l’amour à travers le pays. Aujourd’hui, le style hippie rime avec le tie-dye, les pantalons pattes d’eph’, les minirobes à motifs et tout ce qui évoque “l’été de l’amour”. 

B-Boys, All Over Press.

LES B-BOYS
Liée à la scène hip-hop new-yorkaise des années 80, la culture B-boy consiste surtout à afficher un style ultracool. Cela implique un code vestimentaire à base de sportswear, de tenues de jogging assorties, sans oublier une panoplie d’accessoires surprenants : pour pratiquer le break dance, il faut allier une forme physique impeccable à un look unique.

Mods and New Romantics, All Over Press.

LES MODS
Ancêtres de la cool attitude britannique d’aujourd’hui, les mods des années 60 avaient élaboré un style très sophistiqué : pulls à col roulé, minijupes et looks à la Twiggy, encore plus spectaculaires sur la selle d’une authentique Vespa italienne.

LES NOUVEAUX ROMANTIQUES
Créatures des clubs londoniens et des clips d’Adam Ant, les Nouveaux Romantiques ont fait leur propre mix de styles pour parvenir à un look ultra-glam – velours vintage, ornements à froufrous et beaucoup de dentelles, le tout accompagné d’une attitude très théâtrale.

Punks, All Over Press.

LES PUNKS
“Punk Britannia”, la culture underground préférée du monde de la mode depuis l’époque King’s Road de Vivienne Westwood dans les années 70. Les blousons en cuir, les piques et les clous incarnaient une culture rebelle et insouciante qui a survécu bien au-delà de la décennie.

Goth, All Over Press.

LES GOTHIQUES
Récemment, on a pu admirer quelques visions gothiques sur les tapis rouges, en particulier grâce à Dita Von Teese. Mais le vrai gothique est un enfant des années 80, tout vêtu de noir, avec une touche victorienne ou médiévale – même si son influence se retrouve parfois dans les défilés de Riccardo Tisci ou Olivier Theyskens.

Harajuku girls, All Over Press.

LES “HARAJUKU KIDS”
Au centre du quartier kawaii de Tokyo, les “Harajuku kids” rivalisent de looks tous plus extravagants les uns que les autres. Leurs styles sont innombrables, mais ici, ces filles en rose nous en dévoilent le côté le plus mignon et féminin qui soit.

Original Skaters, All Over Press.

LES SKATEURS
Aujourd’hui, ce terme évoque des adolescents en t-shirt ample et casquette portée visière en arrière, mais à l’origine, les skateurs représentaient le meilleur de la mode californienne : jeans bleus évasés et t-shirts à la coupe impeccable.

The Hipster, All Over Press.

LES HIPSTERS
C’est la culture underground dominante depuis dix ans, et elle ne donne jusqu’à présent aucun signe de faiblesse. L’uniforme hipster masculin – barbe soignée, chapeau bien choisi, denim et vélo à pignon fixe – reste le modèle de la cool attitude universelle.

Retour au flux
Haut de page