Winning collections: Stine Riis from 2012, Minju Kim from 2013, Eddy Anemian from 2014 and Ximon Lee from this year, Getty Images/Kristian Löveborg.

Winning collections: Stine Riis from 2012, Minju Kim from 2013, Eddy Anemian from 2014 and Ximon Lee from this year, Getty Images/Kristian Löveborg.

« NOS COLLECTIONS LES PLUS EXCLUSIVES »

Tout le monde sait que tous les mois de novembre, H&M collabore avec une marque de renommée mondiale. En décembre, un designer en herbe se verra décerner le H&M Design Award, ce qui lui permettra de développer et commercialiser sa collection à l'échelle mondiale.

De Karl Lagerfeld à Isabel Marant à Balmain. Depuis 2004, H&M collabore avec des designers et des maisons de renommée mondiale pour créer des collections convoitées qui ont suscité l'hystérie collective dans les magasins. Mais ce ne sont pas seulement des collaborations attrayantes sur le plan commercial qui ont mis H&M sur les devants de la scène de la mode. Depuis 2012, le groupe organise un concours de design annuel qui s'adresse aux jeunes et extrêmement talentueux designers dans le but de mettre en lumière les aspects les plus artistiques de ce que nous portons.

« Nous avons lancé cet award parce que nous voulions aider les jeunes designers au début de leur carrière. Outre l'argent qu'il reçoit, le lauréat profite des RP à l'international via notre espace et a la possibilité de développer des pièces phares de sa collection », précise la directrice créative d'H&M, Margareta van den Bosch, l'un des membres historiques du jury.

Développer et commercialiser des articles chez H&M était un facteur important lorsque la décision d'organiser un concours de design annuel a été prise.

« On ne peut pas seulement montrer une collection et ne pas la mettre à la disposition de notre clientèle », indique van den Bosch. « Les collections Design Award sont nos collections les plus exclusives. »

Les lauréats sont annoncés au début de chaque année et les pièces phares de leur collection arrivent en magasin et en ligne environ dix mois plus tard. 

« Toutes les collections Design Award ont été difficiles à créer car elles sont toutes extrêmement détaillées. Eddy Anemian [le lauréat 2014] a créé une véritable collection couture et celle de Ximon Lee affichait de nombreux détails », déclare Margareta van den Bosch. « Ça prend du temps de développer toutes les collections. D'abord nous travaillons avec le designer, puis nous choisissons les matières et retravaillons les modèles. »

De nombreuses pièces des collections précédentes ont été compliquées à réaliser mais aussi à présenter aux non initiés. La collection de Ximon Lee comprenait des vêtements avec des détails en carton et en plastique.

POURQUOI DEVONS-NOUS NOUS INTÉRESSER AUX COLLECTIONS DESIGN AWARD ?
« Si l'art et le design vous intéressent, ce prix doit vous intéresser. Nous considérons ces collections comme un beau travail artistique accompagné d'un message visuel fort », précise Margareta van den Bosch.

Les quatre dernières collections gagnantes ont révolutionné la mode contemporaine, détaillée et avant-gardiste.

 

Stine Riis and H&M's Ann-Sofie Johansson, Getty Images.

2012 : STINE RIIS

La première à remporter ce prix était la Danoise Stine Riis. Sa collection était androgyne, colorée et comprenait des articles confectionnés avec une technique spéciale qui liait le cuir et la laine.

Après avoir gagné, Stine Riis a suivi ses rêves et créé sa marque éponyme. Elle a fait une pause lorsque la marque française Surface to Air lui a proposé le poste de responsable du design femmes. 

 

 

Minju Kim after her H&M Design Award show at Mercedes-Benz Stockholm Fashion Week, Getty Images.

2013 : MINJU KIM

« Elle était si heureuse lorsque nous lui avons annoncé qu'elle avait gagné qu'elle a fait un saut et a quasiment touché le plafond », se souvient Margareta van den Bosch, au sujet de la deuxième lauréate du Design Award, la Coréenne Minju Kim.

La collection de Kim s'inspirait des mangas et se composait de teintes pastel et de coupes inhabituelles. Sa collection onirique ne s'est pas vendue que chez H&M – le magasin de luxe Opening Ceremony à New York a également commercialisé quelques pièces. C'est la première fois que le magasin proposait une collection confectionnée par H&M. 

Eddy Anemaian, Kristian Löveborg.

2014 : EDDY ANEMIAN

En 2014, une collection couture a remporté le premier prix. La collection d'Eddy Anemian s'appelait They Can Cut All the Flowers, They Cannot Keep Spring from Coming (Ils auront beau couper toutes les fleurs, ils ne pourront empêcher le printemps d'arriver) et s'inspirait de Tilda Swinton dans I am Love. La presse spécialisée a loué sa collection lumineuse et féminine (Paper Mag l'a désignée comme Crazy Chic) et la longue jupe jaune est devenue une pièce incontournable cet automne là. 

Ximon Lee and H&M's Ann-Sofie Johansson, Kristian Löveborg.

2015 : XIMON LEE

Cette année, c'est la première fois qu'un designer de vêtements pour hommes remportait le prix. La collection de Ximon Lee proposait une silhouette qui s'écartait du corps. Si la collection de Lee s'adressait aux hommes, les pièces étaient plutôt unisexe avec des silhouettes oversize, un mélange complexe de tissu et de structures audacieuses.

Les pièces phares de sa collection sont arrivées dans les boutiques H&M et sur hm.com fin octobre et se sont vendues immédiatement. Depuis qu'il a remporté le H&M Design Award, Ximon Lee a lancé sa propre marque, XIMONLEE, et l'a présentée au défilé de la marque underground VFILES à New York en février dernier. 

 

2016 : À DÉTERMINER

Le nom du lauréat du H&M Design Award 2016 sera annoncé à Londres le 7 décembre. Découvrez la liste des demi-finalistes ici.

SHARE
Retour au flux
Haut de page