Longue vie à la mode !

Ce magnifique film de l’artiste Bela Borsodi nous raconte l’histoire pleine de magie de la collecte de vêtements.

La collecte de vêtements est une initiative mondiale qui permet à H&M de donner une seconde vie à des vêtements déjà portés. Les clients apportent dans leur magasin H&M les vêtements dont ils ne veulent plus. Ceux-ci sont soit recyclés, soit portés à nouveau ou réutilisés d’une autre manière. Longue vie à la mode !

Bela Borsodi, photographe et artiste autrichien basé à New York, a réalisé un court métrage fascinant sur l’art et la manière de collecter les vêtements.

Inspiré par la tradition du théâtre japonais bunraku, Borsodi et son équipe ont créé un univers complet entièrement fait de vêtements.

– Je connais depuis longtemps cette tradition du théâtre bunraku, et je l’ai toujours trouvée fascinante et riche en inspiration. Le grand principe du théâtre bunraku, c’est de présenter de façon parfaite, avec une véritable beauté, une histoire assez abstraite, mais de façon très réelle, et en temps réel.

COMMENT AS-TU PRÉPARÉ LE TOURNAGE DU FILM ?
– J’ai d’abord calculé les dimensions précises du plateau de tournage, et on a ensuite commencé à en construire chaque partie. Chaque élément, de l’escalier noir à l’immense mur, noir lui aussi, a été bâti en tenant compte de ces calculs, en relation directe avec la distance focale et la position des objectifs des caméras.

– J’ai examiné d’innombrables vêtements avant de décider lequel conviendrait le mieux pour le visage. Car c’est en effet le visage qui apparaît au début du film et raconte l’histoire toute entière. J’en ai essayé un bon nombre avant de fixer mon choix sur cette veste. J’ai dessiné le visage, et ensuite, les marionnettistes ont dû le modifier pour pouvoir l’animer.

QUELS SONT LES PRINCIPAUX DÉFIS QUE TU AS RENCONTRÉS ?
– La réalisation de ce film a été un travail très prenant, mais tout s’est bien passé, grâce à une équipe vraiment incroyable, et aussi parce que l’on avait tout planifié bien à l’avance.

– Le plus grand challenge, ce n’était pas la préparation et l’agencement de tous les détails, mais plutôt la coordination des multiples aspects du film. Chacun étant en relation directe avec tous les autres et exerçant une influence sur eux, c’était une tâche très complexe, et ça n’a pas été facile de tout contrôler, tout équilibrer.

QUEL EST LE MESSAGE DU FILM ?  
– Le but de ce film, c’est d’illustrer ce processus de recyclage. J’ai essayé de trouver une tonalité et une atmosphère qui illustrent clairement ce message, mais en gardant un côté drôle et touchant. J’ai voulu faire en sorte de garder le public sous le charme tout en lui présentant les possibilités réelles qu’offre le recyclage des textiles.

Retour au flux
Haut de page