H&M Studio show at the Grand Palais in Paris, Getty Images.

H&M Studio show at the Grand Palais in Paris, Getty Images.

Préparez-vous à l'atterrissage : H&M STUDIO

Cette saison, le défilé H&M Studio était un mélange de désir céleste et de fonctionnalité terre à terre qui a fait danser les mannequins, les actrices et la presse féminine jusqu'au bout de la nuit à Paris. Nous avons décollé !

Alors que la nuit tombait sur Paris le deuxième jour de la fashion week, une mystérieuse lumière bleue est apparue en haut du sublime Grand Palais. Les invités ont monté le grand escalier après une courte balade dans le jardin manucuré. Un léger brouhaha a été entendu. Dans le Salon d'honneur caverneux, des cris étouffés se sont fait entendre dans la foule de 600 personnes dont des rédactrices mode, des journalistes, des stylistes, des popstars et des actrices. Ils venaient d'être propulsés vers la lune pour la collection A/H 2015 H&M Studio, le troisième défilé issue de l'équipe de création interne.

De gigantesques modules spatiaux étaient stationnés dans la vaste salle, les murs et les sols étaient décorés de lune. De la glace sèche et les bips d'un ordinateur flottaient dans l'air. La scène a été transmise à des milliers de personnes dans le monde par streaming en direct. Tandis que chacun s'installait dans son siège (avec des coussins à imprimés spatiaux parsemés autour du podium), l'attente s'est faite ressentir. Les sons informatiques se sont faits plus intenses et frénétiques. Et le silence fût.

Caroline de Maigret, productrice musicale et icône de la mode est apparue pour devenir la première femme à marcher sur la lune. Vêtue d'une combinaison argentée et d'un casque assorti, elle a dirigé un dispositif radio vers la foule avant d'entrer dans l'un des modules spatiaux pour prendre le contrôle de la musique et mixer en direct pendant le défilé. 

Josephine De La Baume, Mark Ronson and Solange Knowles front row.

Avec Lovesick de Lindstrom et Christabelle résonant dans les enceintes, les mannequins ont défilé autour des modules spatiaux. Les pièces sportives et futuristes aux nuances terriennes étaient l'axe principal de l'édition limitée – blousons matelassés rembourrés, anoraks à capuche et combinaisons à fermeture Eclair se mariaient facilement avec des mailles en lurex, des costumes et des imprimés à chevrons galactiques.

« C'est la planète de la mode », a déclaré Ann-Sofie Johanssen, directrice artistique chez H&M. « Nous avons puisé l'inspiration dans les navettes spatiales et les voitures de sport racées, avec leurs surfaces métalliques rigides, et nous y avons ajouté de la soie et du lurex pour la féminité. » Un gilet enduit par dessus un manteau matelassé sans manche ceinturé à la taille. Ou un blouson structuré à empiècements couleur bronze associé à un long gilet flou et un legging en lurex. Tops zippés sous des robes fendues.

Il y avait aussi une touche d'années 70 avec des pantalons évasés, des tuniques vaporeuses ou des robes par-dessus des pantalons, sans oublier les salopettes en cuir associées à des mailles. « La collection était à la fois fonctionnelle et ravissante, comme les superpositions de matières riches et une palette de couleurs chaudes », indique Johansson. Le rouge brique et le orange étaient les couleurs dominantes, au sujet desquelles le styliste Robert Rydberg a déclaré : « Nous avons souhaité avoir un look tonal avec des accessoires utilitaires, tout cela mélangé avec un peu de glamour. » Rydberg avait également plusieurs fabuleuses astuces de mise en beauté dans sa manche, inspirant des légions, comme l'utilisation d'un sac week-end pour tous les jours : « J'adore la silhouette que ça crée », a-t-il déclaré. Pendant ce temps, les hauts bijoux et les bottes hautes lunaires ont attiré tous les regards.

Et n'oublions pas les mannequins qui travaillaient dans la salle, avec leur regard en permanence fixé sur le public et leur sourire radieux tandis qu'elles déambulaient dans l'espace. Edie Campbell a ouvert le défilé et s'en est suivi un jeu du qui est qui du mannequinat. Kendall Jenner, Gigi Hadid, Joan Smalls, Liu Wen, Amanda Murphy et Karmen Pedaru faisaient partie des beautés qui ont captivé le public.

Gigi Hadid backstage.

Lorsqu'il était interrogé sur le choix des mannequins, le directeur de casting John Pfeiffer (qui a travaillé avec Michael Kors, Bottega Veneta et Christian Dior) a précisé : « Nous optons toujours pour des femmes puissantes, en bonne santé et différentes. Cette saison, il était précisé que les mannequins devaient être charmantes et élégantes tout en étant simples et décontractées. Je pense qu'Edie Campbell et Kendall Jenner en sont de bons exemples. »

Les défilés de la collection H&M Studio sont réputés pour leurs mélanges de tops et de nouveaux visages, et ils suivent les pas des campagnes mondiales avec la diversité ethnique. « Saskia de Brauw, Vanessa Axente, Liu Wen, Joan Smalls et Kati Nescher sont des exemples exceptionnels de femmes H&M », a indiqué Pfieffer. « Elles étaient toutes en tête de liste pour le défilé ». Quant à celles à suivre, le directeur a cité Gigi Hadid, Amilna Estevão, Aamito Lagum et Julia van Os comme les nouveaux espoirs. « Elles réunissent toutes les qualités que nous recherchons : modernité, puissance, élégance et décontraction. Je pense que l'on va beaucoup voir ces nouveaux visages à l'avenir », a-t-il déclaré. 

Et pour la préparation et la mise en beauté de ces visages radieux pour le défilé, H&M a fait appel au légendaire Orlando Pita pour la coiffure et à Lisa Butler pour le maquillage. « La collection présentée était très accessoirisée, avec des chapeaux encadrant le visage, alors nous devions renforcer les traits des mannequins, nous concentrer sur des sourcils prononcés et un teint éclatant de santé », a précisé Butler.
 

Elles réunissent toutes les qualités que nous recherchons : modernité, puissance, élégance et décontraction.


LE DIRECTEUR DE CASTING JOHN PFEIFFER.



Pour avoir le look, chaque mannequin a reçu un massage du visage à l'aide d'une huile nettoyante qui a laissé leur peau saine, hydratée et revigorée. Ensuite, un correcteur minimal a été appliqué. Les sourcils ont été dessinés au besoin avec de la poudre tandis que la bouche a été soulignée subtilement avec une couleur neutre et du baume à lèvres. Un blush en poudre a été appliqué sur les pommettes pour donner un éclat rosé digne du plein air. Le résultats ? « Des femmes éclatantes, en bonne santé et amatrices de plein air » a déclaré Butler.

Tandis que les derniers looks étaient en orbite dans l'espace, le public s'est mis à applaudir avec enthousiasme. « C'est ma collection H&M Studio préférée à ce jour » a déclaré Solange Knowles juste après le défilé, divine dans une tenue immaculée de la collection H&M Conscious faite d'un long manteau, d'un pantalon et d'un haut, accessoirisée par un rouge à lèvres rose. « J'ai tout aimé dans le défilé H&M Studio. Il y a un polo vert et un pantalon que je veux tout de suite » a-t-elle ajouté.

D'autres notables étaient présents dans le public, notamment l'actrice et icône française Audrey Tautou (dans un long pull cricket ravissant), la fille avec le tatouage du dragon Noomi Rapace (dans une sublime robe noire à ceinture sur un haut en dentelle chair), le producteur Mark Ronson et sa femme, le mannequin Joséphine de la Baume. Les tops Karolina Kurkova et Erin O’Connor étaient aussi au premier rang, respectivement dans une robe nuisette en satin noir et sans manches et en jupe en cuir noire avec un bombers en soie très actuel. Lorsqu'on lui a demandé pourquoi elle était venue soutenir H&M ce soir-là, Kurkova a souri : « Toutes les filles cool, tous les mannequins, tout le monde porte du H&M. »

Mais ce ne fut pas tout car les mannequins sont revenus pour le final. Alors que les applaudissements diminuaient, les modules spatiaux se sont ouverts et ont dévoilé deux bars à cocktail différents et une « station » de hors-d'œuvre, toujours dans le thème de l'espace bien sûr. Les personnes assistant au défilé se sont ruées vers la nourriture et les boissons, des photos ont filtré sur Instagram et des soupirs de plaisir ont été entendus lors de la dégustation des viennoiseries.

L'invitation prévoyait un cocktail après le défilé et ce fut un événement très chic et avec les bons sons tels que Groove is in the Heart de Dee-Lite sortant des enceintes, les gens se sont inévitablement mis à danser. Personne ne voulait partir. Le défilé, la fête, les vêtements... tout venait indubitablement d'un autre monde.

La collection H&M Studio sera disponible dans 200 boutiques dans le monde et en ligne à partir du 10 septembre.

Découvrez le défilé parisien futuriste ici.

Joan Smalls, Caroline de Maigret and Kendall Jenner, Getty Images.
SHARE
SHOP THE STORY
Retour au flux
Haut de page