Shiza Shahid of the Malala Fund, Getty Images.

Shiza Shahid of the Malala Fund, Getty Images.

Jeunesse intelligente : SHIZA SHAHID

La première fois qu'ils se sont rencontrés, le courant est tout de suite passé entre Shiza Shahid et Malala Yousafzai, une adolescente militant pour le droits à l'éducation des femmes. Aujourd'hui, le Malala Fund gagne en importance, sans oublier Malala qui s'est vue décerner le Prix Nobel de la Paix.

Shiza Shahid and Malala Yousafzai, TT.

Lorsque Shiza Shahid, étudiante à l'Université de Stanford et activiste, a rencontré Malala Yousafzai, militante pour le droit à l'éducation des femmes en 2009, le courant est tout de suite passé. Les deux femmes avaient pour objectif commun de libérer les filles dans le monde d'un cycle de pauvreté dû à une éducation et une scolarisation limitées. En 2012, des talibans ont tiré sur Malala alors qu'elle se rendait à l'école, au nord-ouest du Pakistan. Shiza a tout de suite réagi en se consacrant corps et âme au Malala Fund pour l'éducation des filles. Sans s'attarder sur le passé, Shiza et Malala s'attaquent à cet immense problème mondial de façon admirable, en se battant pour que chaque jeune femme ait la chance d'exploiter son potentiel. Et leurs efforts se sont faits remarquer : Malala s'est vue décerner le Prix Nobel de la Paix cette année.

RACONTEZ-MOI POURQUOI VOUS ET MALALA YOUSAFZAI CONSIDÉREZ LE DROIT À L'ÉDUCATION DES FEMMES COMME UNE CAPITALE DANS LE PROGRÈS DE TOUTES LES SOCIÉTÉS ET EN FIN DE COMPTE, DU MONDE ENTIER.
En tant que nous société, nous avons fait des progrès en termes d'amélioration de la scolarisation en école primaire. C'est l'école secondaire qui fait l'objet de beaucoup d'abandons du fait que les filles deviennent « des femmes à marier et en âge d'avoir des enfants ». Elles sont ensuite coincées dans le même cycle de pauvreté que leurs mères. Si vous parvenez à faire en sorte qu'une fille reste à l'école pendant cette période, vous retardez le moment où elle se mariera, le risque qu'elle meure pendant l'accouchement, que son enfant meure pendant l'accouchement ou que son enfant soit en mauvaise santé. Vous renforcez ses chances de gagner ses propres revenus. D'après les statistiques, 90 % de chaque dollar gagné par une femme sont ensuite investis dans la communauté, contre 30 % pour les hommes. Alors l'impact de la scolarisation d'une fille et tout ce que cela implique est vraiment une occasion unique de sortir la société de la pauvreté.

CELA FAIT PRESQUE UN AN QUE VOUS AVEZ CONTRIBUÉ À LA CRÉATION DU MALALA FUND. PARLEZ-NOUS DES CHANGEMENTS QUE VOUS AVEZ PU OBSERVER.
Cela fait presque deux ans que Malala a reçu une balle et je l'ai rejointe pour créer un mouvement, mais cela fait seulement dix mois que le Malala Fund est actif à plein temps. Alors nous en sommes plutôt à nos débuts. Nous travaillons sur un livre et un film qui sortiront l'année prochaine, nous avons réfléchi à notre stratégie et sa mise en œuvre, et nous passons beaucoup de temps avec des gens incroyables à tenter de savoir comment nous pourrions avoir un véritable impact.

Nous sentons que le monde écoute, alors nous essayons d'utiliser cela aussi efficacement que possible pour un changement à échelle politique. Nous savons que pour collecter des milliards de dollars, nous devons amener les gouvernements à faire ce qu'il faut. C'est pourquoi nous nous concentrons sur notre travail de défense, mais également sur l'habilitation des entrepreneurs locaux qui sont des leaders en matière d'éducation dans leurs propres communautés.

PARLEZ-MOI D'UN MOMENT DE GÉNÉROSITÉ OU DE BONTÉ QUI VOUS A RÉELLEMENT INSPIRÉ JUSQU'À PRÉSENT.
À 16 ans, j'ai fait une fugue pour aller à une manifestation. À l'époque, mon père était dans la Marine et de ce fait, nous n'avions pas le droit de manifester. Le lendemain, j'étais en une du journal et cela m'a terrifié. J'ai essayé de cacher l'article mais en voyant mes parents sourire, j'ai réalisé que même si je n'avais pas la permission, je l'avais un peu. Toute ma vie, ils m'ont laissée sortir et faire des choses qui comptent pour moi. Sans leur amour inconditionnel, je n'aurais pas eu le courage de faire ce que je fais et de prendre tous ces risques.

SHARE
Retour au flux
Haut de page