• "A very personal collection" says Ximon Lee.

  • The Jury of H&M Design Award 2015.

XIMON LEE REMPORTE LE H&M DESIGN AWARD

Ximon Lee, 24 ans, est le lauréat du H&M Design Award et le premier créateur de vêtements pour hommes à recevoir ce prix.

Ximon Lee.

Aujourd'hui, Ximon Lee, un étudiant de Parsons à New York, a présenté sa collection à l'occasion de la Fashion Week de Stockholm.

En plus du défilé, Ximon Lee a remporté la somme de 50 000 € et la possibilité de développer des pièces de sa collection les commercialiser dans certaines boutiques H&M et en ligne à l'automne prochain. Ximon Lee a été sélectionné par un jury international (composé notamment de Lily Allen, de la directrice de la mode chez Vogue Luncinda Chambers et du photographe Tommy Ton à Londres.

« C'est un créateur accompli. Il a tout : une recherche exceptionnelle, un développement de matières abouti et des créations étonnantes » a déclaré Luella Bartley, directrice artistique de Marc by Marc Jacobs et membre du jury.

Né dans une ville entre la Sibérie et la Mandchourie, Ximon Lee a grandi à Hong Kong. Son enfant a joué un rôle déterminant dans sa collection.

– J'ai pris la décision d'aller en Russie après avoir vu le documentaire Children of Leningradsky. Ça me rappelle mon enfance et ma ville natale. J'ai commencé à collectionner des images et des vidéos de ces enfants sans abri et des paysages post-soviétiques, et puis je me suis décidé à partir en Russie pour mettre en forme ma collection. Être dans le bain m'a poussé à développer cette histoire. Children of Leningradsky est une collection très personnelle et chaque couche dévoile quelque chose au sujet de mon enfance. 

COMMENT EST-CE VISIBLE DANS LA COLLECTION ?
«L'architecture soviétique grise, les terrains de jeu abdandonnés et les longs hivers incolores du documentaire Children of Leningradsky ont provoqué une grande nostalgie des souvenirs intacts d'enfance. J'ai trouvé ces années de liberté et d'insouciance dans cette ville autiste du Nord à la fois amères et fascinantes. Il y a des scènes similaires dans le documentaire lorsque les enfants sans abri près de la gare de Leningradsky courent dans les rues enneigées dans des superpositions de vêtements trop grands et aléatoires. Je n'oublie pas la manière dont ces enfants sans abri recherchent à s'habiller avec des vêtements qu'ils trouvent dans les poubelles. Il y a quelque chose chez ces enfants que j'admire profondément. »

PARLE-NOUS DES MATIERES QUE TU AS UTILISÉES.
« Rien n'est vraiment inconventionnel dans la collection. Je n'ai rien inventé mais j'ai traité des matières ordinaires différemment. J'ai utilisé des superpositions de jean, de maille et de sacs poubelle dans cette collection. Les pièces les plus rigides sont des pièces industrielles ou des objets métalliques que j'ai trouvé. Les jeans indigo sont teints dans différentes nuances de bleu. Les sacs poubelle sont chauffés et transformés en vinyle texturé. Cette collection est une juxtaposition de matières douces et rigides, biologiques et synthétiques. »

QUELLE A ÉTÉ LA PLUS GRANDE DIFFICULTÉ ?
« Discipliner. Ces matières sont très difficile à discipliner. Comme le délavage du jean et la fusion du plastique sont des processus extrêmement rapides, ils sont difficiles à contrôler. Certains effets apparaissent naturellement tandis que d'autres nécessitent une bonne discipline. La bonne quantité de teinture, la bonne quantité de temps et bien sûr, les bonnes préparations. »

AUJOURD'HUI, TU AS LA CHANCE DE DÉVELOPPER DES PIECES QUI SERONT VENDUES CHEZ H&M.
« H&M est synonyme de diversité et de versatilité. H&M a eu des collaborations incroyables avec des créateurs et a traduit leurs créations pour le marché H&M. Ma collection est très expérimentale mais je pense que la plupart des pièces de la collection plairont aux clientes urbaines. Certaines vestes en jean, portées sous un long manteau, pourraient aussi bien aller aux hommes qu'aux femmes. Je suis ravi de voir ma collection capsule portée différemment selon les pays. » 

TU AS FAIT DES STAGES CHEZ CALVIN KLEIN ET PHILLIP LIM ; QU'Y AS-TU APPRIS DE PLUS IMPORTANT ?

« Ces stages dans ces deux maisons m'ont donné confiance en moi. Ce que j'y ai appris de plus important, c'est de savoir écouter. En tant que jeunes créateurs, on a tous des egos et des voix puissantes, mais l'écoute est indispensable. »

QUE SIGNIFIE CE PRIX POUR TOI ?
« Avoir remporté l'H&M Design Award signifie beaucoup pour moi et ma carrière. Pouvoir présenter ma collection en défilé juste après avoir obtenu mon diplôme, c'est inestimable. C'est sans doute le rêve de tout créateur. L'aspect financier du prix m'a également aidé à hisser ma collection à un niveau plus élevé. C'est très difficile de débuter sans soutien financier. »

QUELS SONT LES PROJETS DE XIMON LEE POUR LA SUITE ?

« Continuer de créer des pièces encore plus belles et collaborer avec différents artistes. Je ne prévoie pas vraiment d'une année sur l'autre car les choses changent très vote dans ce milieu. Mais je dois faire du mieux que je peux au jour le jour. »

COMMENT FINIRAIS-TU CETTE PHRASE ?

« J'AIMERAIS QUE LA MODE MASCULINE SOIT PLUS... »
« Ça se voit dans cette collection. »

Retour au flux
Haut de page