Julia Restoin Roitfeld fronts the 2016 Conscious Exclusive collection that will launch on April 7.

Julia Restoin Roitfeld fronts the 2016 Conscious Exclusive collection that will launch on April 7.

JULIA RESTOIN ROITFELD AU SUJET DES CHOIX ÉCO-RESPONSABLES

La muse de la mode nous parle d'art, de la planète et de sa source d'inspiration : sa mère.

Avant même que H&M l'invite à devenir l'égérie de sa collection Conscious Exclusive annuelle, Julia Restoin Roitfeld savait que ce qui se trouvait dans sa garde-robe avait de l'importance. 

Figure incontournable de la mode française et fille de la légendaire rédactrice en chef Carine Roitfeld, Julia a été élevée dans l'amour des robes et des t-shirts. Elle est depuis devenue une experte en art, une muse de la mode et une mère dévouée - elle a d'ailleurs créé le site Romy and the Bunnies à l'attention des mères modernes en 2012. Compte tenu de son pédigrée, elle était parfaite pour incarner la dernière collection H&M. 

La collection Conscious Exclusive 2016 sera disponible le 7 avril, en marge de l'ouverture de l'exposition Fashion Forward, 3 siècles de mode au Musée des Arts Décoratifs à Paris. Restoin Roitfeld a déjà lancé le compte à rebours. 

« Des vêtements qui sont bons et qui font le bien », décrète Restoin Roitfeld. « C'est tellement rare ! »  

POURQUOI AVOIR VOULU T'IMPLIQUER DANS CETTE COLLECTION ? QUE T'A-T-ELLE FAIT RESSENTIR ?
« J'ai remarqué que H&M faisait de plus en plus de collections de ce genre et j'ai trouvé épatant qu'une marque aussi connue et internationale utilise son nom et sa célébrité pour promouvoir la mode éco-responsable. Peu de marques le font. Alors pourquoi refuser ? J'ai immédiatement dit oui. »

Je vois une robe dans ma garde-robe et je me dis : « Elle serait peut-être bien sans manches ». J'aime recycler mes vêtements. J'adore les revisiter.


JULIA RESTOIN ROITFELD
 

QUE FAITES-VOUS POUR A PLANÈTE AU QUOTIDIEN ?
« Pour moi, c'est une questions de petites habitudes qui doivent être automatiques. Ça peut être réduire les lessives et laisser les vêtements sécher à l'air libre, ou laver plus de choses à la main. Tout fait partie de votre rituel de telle sorte que vous ne remarquez même plus ce que vous faite. Bien évidemment, ça ne me viendrait pas à l'esprit de jeter des vieux vêtements. Mais en vieillissant, j'essaye de faire encore plus. Je recycle plus bien sûr. J'avais tendance à donner mes vêtements mais lorsque j'ai entendu parler de l'initiative de collecte de vêtements de H&M, je m'y suis mise aussi. Maintenant, lorsque je fais des courses, je pense à emporter mon propre sac plutôt que de prendre des sacs du magasin. Tout est dans les petits changements. Des petits plus. Et si nous le faisons tous, ça fera beaucoup de bien. »

T'ARRIVE-T-IL DE « RECYCLER » DES VÊTEMENTS APPARTENANT À TA MÈRE ? COMMENT TE LES APPROPRIES-TU ?
« Oh oui, tout le temps. Et pas seulement ses affaires - je le fais avec les miennes aussi. J'adore le fait de faire du shopping dans ma propre garde-robe. C'est comme chercher quelque chose à acheter et t'apercevoir rapidement que tu as déjà quelque chose d'assez semblable. J'ai raccourci tellement de jupes. J'ai transformé tellement de robes en tops. Je vois une robe dans ma garde-robe et je me dis : « Elle serait peut-être bien sans manches ». J'aime recycler mes vêtements. J'adore les revisiter. »

QUELS SONT LES ARTISTES QUE TU ADMIRES LE PLUS ?
« Je suis très branchée photo, peut-être parce que j'ai toujours senti que les photographes étaient aussi des artistes. Helmut Newton fait partie de mes préférés. Je n'ai pas d'originaux chez moi. J'adorerais en avoir. Mais j'ai pas mal de reproductions encadrées et j'adore sa façon de photographier la femme. Je suis inspirée par les femmes sexy et confiantes. »

NE LE SOMMES-NOUS PAS TOUS ! QUI SONT LES FEMMES QUI T'INSPIRENT ?
« Pour plusieurs raisons, ma mère a toujours été une source d'inspiration. Elle a toujours été une mère active, à s'occuper de mon frère et moi tout en menant de front sa carrière avec passion. En tant que femme, je la regardais et je me disais que je pourrais faire pareil, être mère et active. Elle a été un très bon exemple pratique pour moi. Elle m'emmenait à l'équitation et emmenait mon frère au foot tout en se dirigeant vers là où elle est aujourd'hui sur le plan professionnel. » 

« C'est grâce à des femmes comme elle que j'ai créé le site Romy and the Bunnies. Je voulais m'entretenir avec d'autres femmes souhaitant trouver un équilibre entre leur vie de mère et leur vie professionnelle. Avoir des enfants ne signifie pas forcément arrêter de vivre. Et elle m'a appris ça. Et ma fille apprend beaucoup auprès d'elle aussi. C'est une vraie mini grand-mère. Elles se ressemblent beaucoup et Romy l'imite beaucoup - sa façon de croiser les jambes, de s'habiller. Elle adore déjà l'imprimé léopard. Ça doit être dans les gènes. »

TON STYLE PERSONNEL A-T-IL ÉVOLUÉ AU FIL DES ANNEÉES ?
« J'ai traversé des périodes un peu folles lorsque j'étais adolescente. Je me moquais de la mode et des marques. Je voulais juste m'habiller comme les autres enfants de mon école. Je portais des pantalons Dickies, des tops courts et des Adidas. C'était très années 90. On voulait toutes ressembler aux chanteuses des TLC. J'ai passé de nombreux étés aux États-Unis et je rentrais à Paris habillée comme une Californienne des années 90. » 

« J'ai commencé à m'intéresser aux vêtements lorsque ma mère a commencé à travailler avec Tom Ford. C'est grâce à lui et pendant cette période que j'ai commencé à apprécier les défilés, que je n'aimais pas auparavant. J'avais 18 ans et j'ai réalisé que la façon de s'habiller en disait long sur une personne. Et puis je suis devenue une femme, avec l'envie d'être belle et féminine. Mais même maintenant, j'ai tendance à rechercher ce qui me va et ce dans quoi je me sens bien. C'est ce que j'ai envie de porter tout le temps. » 

Elle a toujours été une mère active, à s'occuper de mon frère et moi tout en menant de front sa carrière avec passion.


AU SUJET DE SA MÈRE, CARINE ROITFELD
 

LORSQUE TU PRÉPARES À SORTIR, QUE FAIS-TU POUR TE METTRE DANS L'AMBIANCE ?
« J'adore mettre de la musique. Plus c'est ringard, mieux c'est - du moment que ça me fait sourire et me donne envie de danser. De George Michael à Madonna en passant par Justin Bieber, tout est bon. »

AVEC L'EXPO FASHION FORWARD, LE PUBLIC VA DÉCOUVRIR D'INCROYABLES VÊTEMENTS ISSUS DES ARCHIVES DU MUSÉE. Y A-T-IL DES PIÈCES DE TA GARDE-ROBE QUE VOUS « ARCHIVEZ » POUR ROMY ?
« J'aimerais bien avoir assez de place pour tout lui garder. Je suis obligée d'en donner beaucoup. Je lui garde tous mes sacs Chanel. Ils m'ont été offerts par ma grand-mère, alors j'ai très envie de lui transmettre. Et y a-t-il des pièces auxquelles vous ne pouvez tout simplement pas résister ? Je suis obligée de garder les robes qui sont d'après moi indémodables - les robes Galliano vintage, les sublimes robes longues Givenchy. Je lui garderai. Elle les aime déjà. Lorsque je sors, elle me dit toujours : « Non, mets la robe longue ! » Elle adore les robes longues. » 

QUE VEUX-TU ENSEIGNER À ROMY EN TERMES DE PRÉSERVATION DE L'ENVIRONNEMENT ?
« Honnêtement, j'ai l'impression que c'est elle qui m'apprend des choses. Lorsque je veux prendre un bain et que je fais autre chose en même temps, parfois j'oublie et je laisse l'eau couler. Alors elle vient me voir et me dit : « Maman, arrête de faire couler l'eau ». C'est tellement dingue qu'elle ait déjà conscience de ça à 4 ans. » 

« Et elle adore recycler. Je pense que c'est parce que les enfants adore trier et coordonner, alors elle sait quelle doit mettre les bouteilles dans la poubelle bleue et le papier dans la poubelle blanche, et elle adore ça. Ça devient un jeu, puis une habitude. Et je pense que c'est pareil pour un grand nombre de choses que nous faisons. Cette année, j'ai passé Noël aux États-Unis pour la première fois et j'ai essayé de fixer de nouvelles traditions. Je les ai emmenées, elle et quelques une de ses copines, à God's Love We Deliver, une soupe populaire dans le centre. Nous sommes allés donner la soupe parce que je voulais qu'elle comprenne que les gens n'avaient toujours ce dont ils ont besoin et que nous devons les aider du mieux possible. Je veux qu'elle sache donner en retour. C'est important pour moi. » 

 

 

JULIA RESTOIN ROITFELD

Née en France il y a 35 ans, Julia Restoin Roitfeld est la fille de Carine Roitfeld – légendaire rédactrice en chef du Vogue français – et Christian Restoin – fondateur de la marque française Equipment. 

En 2012, elle a donné naissance à sa fille, Romy, et a lancé Romy and The Bunnies, un blog de mode et de lifestyle pour les femmes enceintes.

Diplômée de la prestigieuse Parsons School of Design, elle est consultante pour des marques telles que Jean-Paul Gaultier, Miu Miu, Peter Som et Zac Posen. Elle a défilé pour Tom Ford, Roberto Cavalli, Lancôme et H&M.

Blog: romyandthebunnies

Instagram: @juliarestoinroitfeld

SHARE
Retour au flux
Haut de page