LAUREN HUTTON IS STILL HOPEFUL

Lauren Hutton a encore de l'espoir

« Nous vivons une époque critique, nous devons saisir les opportunités qui s'offrent à nous. » Mattie Kahn discute de force féminine, du concept de beauté et d'amour fou avec l'ex mannequin.

Lorsque Lauren Hutton passe en revue sa carrière dans la mode, une phrase lui vient à l'esprit, celle qu'avait l'habitude de lui répéter le célèbre photographe Richard Avedon. 

« C'est un 'accident heureux' », se souvient-elle. C'est cet instant où une photo est rognée juste assez bien, une expression se met en place ou une femme s'avance et tout le monde cesse de respirer. C'est le quart de seconde qui transforme un moment mondain en un shooting transcendant. « Ça devait être innovant », insiste-t-elle. « Nous voulions toujours créer de la nouveauté, une révolution. » 

Hutton est en quête de ce type de travail depuis des décennies. Mais à présent, c'est encore plus indispensable. « Nous vivons une époque critique », explique Hutton. Les élections se profilent à l'horizon, les problèmes de justice sociale pullulent, des femmes occupent des postes de pouvoir dans le monde entier - « Nous devons saisir les opportunités qui s'offrent à nous. » 

Et la star de la collection automne de H&M ne compte pas reculer et observer tout ça de loin. Vous le saviez bien sûr. Mais c'est vrai : Lauren Hutton ne fait pas tapisserie. 

QUI VOUS A MONTRÉ CE QUE POUVAIT ÊTRE UNE FEMME FORTE ?
« Diana Vreeland — elle était rédactrice en chef deVogue. Elle dirigeait un sublime magazine qui s'adressait à toutes sortes de publics, ce qui est très important. Tout le monde pouvait s'enquérir de l'actualité de la mode et de la beauté - non seulement avec des vêtements mais aussi dans des lieux différents, dans l'art. Elle a montré tous types de beauté et tous types de prix. Elle avait un regard très original. J'avais 21 ans lorsque je l'ai rencontrée. J'étais fascinée par cette femme. » 

QUELLE EST VOTRE DÉFINITION D'UNE FEMME DE POUVOIR ?
« Les femmes qui ont le pouvoir ! Hillary Clinton, qui a environ 400 fois plus d'expérience et de capacités pour exercer la fonction présidentielle que n'importe qui. Angela Merkel en Allemagne. Christine Lagarde, la patronne du Fonds monétaire internationale. Les femmes de pouvoir en Tanzanie, en Afrique. » 

Parfois je me sens belle et parfois je me sens moche, ça a toujours été le cas et ça restera sans doute comme ça.


Lauren Hutton
 

À QUAND REMONTE LA DERNIÈRE FOIS QUE VOUS AVEZ ÉTÉ ÉMUE PAR UNE EXPRESSION CRÉATIVE ?
« [Aux CFDA Awards au mois de juin] Tilda Swinton a accepté un prix d'icône de la mode pour David Bowie. Elle a écrit cette sublime lettre à David et a utilisé le pronom « nous ». Elle exprimait certainement ce qu'elle ressentait pour lui et a sans doute parlé au nom de nombreuses personnes dans la salle. Elle était très émouvante et elle m'a fait pleurer. Elle l'a fait sans clichés. Elle a juste parlé de David, pour nous tous. » 

À QUAND REMONTE VOTRE DERNIER FOU RIRE ?
« Je ris tous les jours. C'est ce qui me permet de tenir. J'essaye de me rappeler de mon dernier fou rire, mais je ne m'en souviens pas. J'étais probablement toute seule. » 
QUAND AS-TU PRIS CONSCIENCE DE TA BEAUTÉ ?
« La beauté a une date de péremption. Elle est sans cesse redéfinie. Lorsque j'ai soudainement commencé à faire des couvertures de magazine et que je les voyais en me promenant dans la rue, je les regardais et me disais « Mon Dieu ! Elle est vraiment super belle, non ? » Et je me sentais bien après ça. 

Mais le lendemain, je pouvais passer devant un miroir et me trouver affreusement ridicule. Parfois je me sens belle et parfois je me sens moche, ça a toujours été le cas et ça restera sans doute comme ça. Ça va, ça vient. » 

OÙ ES-TU LE PLUS HEUREUSE ?
« Dans mon lit ou en forêt. Et s'il y a quelqu'un qui partage mon lit, il y a des chances que je sois follement amoureuses. La forêt m'a emmenée dans des contrées très sauvages. J'ai parcouru toute l'Afrique. J'étais très heureuse de vivre avec des chasseurs. C'était le paradis pour moi, le berceau de notre existence. J'avais toujours l'impression d'être avec des gens vrais, sans façades ni fausseté. » 

DANS QUELS VÊTEMENTS VOUS SENTEZ-VOUS LE PLUS CONFORTABLE ?
« Les vêtements qui ont résisté à l'épreuve du temps. J'aime les vêtements qui vieillissent avec moi, qui ont été lavés et relavés, portés et reportés, que je connais. Mais je pense que c'est le cas de tout le monde. On doit connaître ses proportions, savoir ce qui nous va. Et rester sur cette base. On doit trouver son propre style, ce qui peut prendre un certain temps. Mais ça finit par arriver. 

Et là, vous réalisez « Quand les gens me compliment-ils ? Dans quelles couleurs est-ce que je me sens bien ? Qu'est-ce qui me met en valeur ? » Vous devez étudier tout ça et vous en souvenir, mais j'ai appris plus vite parce que c'est ce que je faisais de ma vie pendant des années. C'est vraiment ce que ça vous apprend - trouver ce qui vous va, tout simplement. Nous avons toutes des morphologies différentes. Et elles ne cessent de changer ! [Rires.] Il faut rester vigilante ! » 

Je ne quitte jamais la maison sans mon sac qui m'accompagne depuis près de 45 ans.


Lauren Hutton
 

SANS QUOI NE QUITTEZ-VOUS JAMAIS VOTRE MAISON ?
« Mon sac qui m'accompagne depuis près de 45 ans. C'est un petit sac à dos que j'ai acheté en Malaisie. Il a été fabriqué par une tribu artiste. Chaque homme fabrique son propre sac. Et j'en ai acheté un. Il y a toujours les mêmes choses dedans : mes clés, mon téléphone, un stylo, du papier, mon maquillage que je fabrique moi-même - parce que oui, je fabrique mon propre maquillage - des lunettes, mon passeport. Je ne change jamais. J'ai un seul sac, du coup je ne perds jamais rien. » 

QUEST-CE QUI VOUS DONNE DE L'ESPOIR ?
« La possibilité qu'on puisse se sauver nous-mêmes à la dernière minute et qu'on trouve un moyen de répartir le pouvoir entre les hommes et les femmes. C'est ce que la nature veut. Un partage équitable. On y arrive, mais ça prend du temps. C'est difficile de renoncer à nos privilèges, mais j'ai rencontré de nombreux hommes jeunes qui ont été élevés par des mères intelligentes. Alors j'ai de l'espoir. Maintenant, j'attends de voir. » 

QUEL EST VOTRE DÉSIR LE PLUS FOU ?
« J'en ai très peu. J'ai eu beaucoup de chance dans la vie. J'ai eu presque tout ce que je voulais. J'aime l'amour mais je l'ai trouvé et je continue de l'avoir. Alors je suppose que j'aimerais que l'amour dure pour toujours. Je ne veux pas qu'il s'échappe. Je veux aimer et être aimée. C'est tout ce dont j'ai besoin. C'est tout ce dont nous avons besoin. » 

QUELLE EST VOTRE PLUS GRANDE VICTOIRE ?
« Difficile de répondre. Je ne saurais pas par où commencer. Je dirais d'avoir réussi à gagner ma vie et à ne jamais dépendre d'un homme. Je n'ai pas grandi dans cet esprit là, mais j'ai trouvé mon chemin. Et je remercie Dieu pour ça. »

 

Lauren Hutton est l'une des stars de la campagne Autumn Fashion de H&M.

 

LAUREN HUTTON

ÂGE : 72 ans

PROFESSION : Mannequin et actrice 

LIEU : Los Angeles et New York

Retour au flux
Haut de page