APRB3-17-TL-Interview-Nathalia

Natalia sur la frustration que génère Instagram, le bien commun et la découverte de sa beauté

La star de la dernière collection Conscious Exclusive est un visage familier (et mythique) dans le monde de la mode, mais c'est son cœur dont on parle le plus dans le monde.

Le légendaire top et philanthrope au grand cœur - que l'on ne peut qu'aimer - lorsque Natalia Vodianova fixe quelque chose de son regard bleu perçant, vous pouvez être certain qu'elle va faire des merveilles. Outre une carrière de mannequin qui dure depuis plus de 15 ans (et inclut des collaborations avec de grandes maisons et des photographes de renom dans le monde), Natalia est également active dans le domaine caritatif. En 2004, elle a créé la Fondation Naked Heart qui fournit de jeux aux enfants de milieux défavorisés et vient en aide aux enfants handicapés et leurs familles. En 2015, elle a lancé la plateforme et appli Elbi, qui réunit le pouvoir des réseaux sociaux et du numérique pour connecter les gens du monde entier.

Natalia est infatigable dans sa quête de bien commun, ce qui en fait une égérie parfaite pour la dernière campagne de la collection H&M Conscious Exclusive. À l'occasion d'une interview exclusive juste avant un shooting avec David Sims, nous avons interrogé Natalia, alias « Supernova », sur sa carrière, sa philanthropie et comment chacun peut contribuer à changer le monde.

QUELS SONT LES MOMENTS PHARE DE VOTRE CARRIÈRE ? 
« Calvin Klein, parce que c'était au tout début et je suis le dernier mannequin qu'il a lui-même choisi. J'ai été l'égérie de la marque il y a sept ans à peu près. Steven Meisel pour tous les Vogue italiens. Et pour des shootings spécifiques, j'en ai beaucoup fait avec Grace Coddington, mais le shooting d'Alice au Pays des Merveilles [Vogue américain, numéro de décembre 2003, shooté par Annie Leibovitz] est mythique. On ne l'oubliera jamais, tout du moins dans le monde de la mode [rires]. »

AVEZ-VOUS DÉJÀ EU L'IMPRESSION D'Y ÊTRE ENFIN ARRIVÉE DANS VOTRE CARRIÈRE ?
« J'ai su que j'avais réussi le jour où j'ai pu payer mes factures. Je viens d'un milieu pauvre alors mon rêve était de gagner, par exemple, 50 000 dollars puis de rentrer [en Russie] et de vivre heureuse. Ça ne s'est pas fait vite - j'ai travaillé très dur pour obtenir mes premiers succès - mais par la suite, ça a atteint des niveaux stratosphériques. »

L'industrie de la mode a beaucoup soutenu mes initiatives caritatives


NATALIA VODIANOVA
 

VOUS SOUVENEZ-VOUS DE LA PREMIÈRE FOIS QUE VOUS VOUS ÊTES VUE EN COUVERTURE DE MAGAZINE ?
« C'était le magazine Tank [numéro de septembre 2000]. J'arborais une griffe étrange avec laquelle je faisais tomber ma bouche, une coiffure improbable et du fard à paupière bleu. Ils avait fait de moi un drôle d'oiseau, ce qui m'amuse maintenant parce que je sais que je peux être belle, mais quand on est une jeune fille peu sûre d'elle... Imaginez : personne ne vous a jamais dit que vous êtes belle et soudainement, tout ce petit monde dit 'Mon Dieu que u es belle'. Vous avez tendance à vous dire 'Vraiment ?' Et puis vous voyez votre première couverture et c'est parti. Je me suis dit 'Pourquoi m'ont-ils menti ?’ [rires] Non, je plaisante bien sûr. J'avais un agent fantastique qui a toujours été là pour moi et qui a boosté ma confiance en moi, alors tout allait bien. Je savais que c'était ça la mode et que je serais pas toujours à mon avantage. »

LA MODE N'EST PAS LE SEUL MONDE DONT VOUS FAITES PARTIE. LES INITIATIVES CARITATIVES SONT ÉGALEMENT TRÈS CHÈRES À VOTRE CŒUR.
« L'alliance de ces deux monde représente mon idéal. Ça arrive souvent parce que l'industrie de la mode a beaucoup soutenu mes initiatives caritatives, et c'est très important pour moi. Comme j'ai récemment ouvert un parc de jeux au Pérou avec Mario Testino, qui est également un ami. » 

QUAND AS-TU PRIS CONSCIENCE DE L'IMPORTANCE DU BIEN COMMUN ?
« J'en ai toujours eu conscience. À un moment donné, pour plein de mauvaises raisons mais rapidement après, parce que quand on sait ce que la réalité de la vie peut être, combien la vie peut être difficile, quand on atteint le haut de l'échelle, on ne peut pas ignorer ce qui se passe en dessous et qui vous y avez laissé. Ça a toujours fait partie intégrante de mon parcours. »

PEUX-TU NOUS DONNER UN EXEMPLE DES ACCOMPLISSEMENTS D'ELBI ?
« Nous racontons trois histoires, 365 jours par an. L'une de nos histoires concerne une petit garçon prénommé Lewis, qui souffre de la maladie de Batten. Il est paralysé et ne peut communiquer qu'avec le regard. Pour son anniversaire, nous avons demandé aux membres d'Elbi de lui dessiner des cartes d'anniversaire. Nous avons reçu 500 cartes et lui avons toutes transmises. Il a pleuré, ça a été un moment très émouvant. Nous avons également collecté des fonds pour l'organisation caritative qui lui vient en aide. »

COMMENT LES FONDS SONT-ILS COLLECTÉS VIA ELBI ? 
« La manière dont nous collectons des fonds via Elbi n'implique pas seulement des dons d'argent. Par exemple, les gens vont sur Elbi et voient les autres qui ont créé une carte d'anniversaire pour Lewis, et ils aiment les autres cartes parce qu'elles sont amusantes, mignonnes ou ravissantes. Nous transformons le processus de Like et les transformons en Love Coins qui peuvent être dépensés sur la plateforme Elbi. L'idée est que si on parvient créer un impact tangible avec les milliards de « Like » sur le Web - même 1 % - Elbi aura un immense impact au quotidien. » 

LA CRÉATION D'ELBI CORRESPOND-T-ELLE À UN MOMENT FORT DE VOTRE VIE À VOUS ? VOUS AVEZ CRÉÉ VOTRE AUTRE ORGANISME CARITATIF - LA FONDATION NAKED HEART - EN RÉACTION À LA PRISE D'OTAGES DE BESLAN. 
« Absolument. C'était surtout à cause de la frustration qu'engendraient les réseaux sociaux. Nous ne pouvions pas établir des connexions pertinentes avec notre public à l'aide des réseaux sociaux. Normalement, ceux qui sponsorisent les programmes pour enfants, par exemple, sont très stricts et vous envoient des informations une fois par mois, voire par trimestre. Mais s'il était possible de garder le contact avec cet enfant par voie numérique ? On aurait plus envie de s'impliquer et de donner plus à cet enfant. Vous savez, à ce jour, donner est plus réactif que proactif. Avec Elbi, nous voulons transformer ce modèle. Je ne suis pas sûre que l'on y parvienne mais avec Elbi nous espérons ouvrir la voie. »

Je n'arrive pas à croire que cette robe délicate a été confectionnée avec des déchets de plastique


NATALIA VODIANOVA AU SUJET DE SA PIÈCE PRÉFÉRÉE DE LA COLLECTION – LA ROBE SERPENTIN
 

QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE COLLABORATION AVEC H&M POUR LA CAMPAGNE CONSCIOUS EXCLUSIVE ? 
« C'est absolument génial ! J'ai été très honorée d'être choisie pour Conscious Exclusive parce que c'est un super projet. J'adore son ambition. Et sa générosité. J'aime le fait qu'H&M - un géant du prêt-à-porter - ouvre la voie et partage en rendant son savoir-faire public pour transformer des matières complexes en matières plus durables. »

AVEZ-VOUS UNE PIÈCE FAVORITE DANS LA COLLECTION ?
« J'adore la robe serpentin. Je n'arrive pas à croire que cette robe délicate a été confectionnée avec des déchets de plastique. Elle est vraiment sublime et j'ai hâte de pouvoir la porter dès que j'aurai mis la main dessus ! » 

QUELS SONT VOS ESPOIRS OU VOS SATISFACTIONS DANS UN MONDE DE PLUS EN PLUS FOU ? 
« Le bien se fera toujours un chemin. En fait, ce que je vais dire est peut-être un peu fou mais j'en suis convaincue : Autour de moi, je vois tellement de gens qui se réveillent et comprennent qu'ils ne peuvent ignorer que le changement est à portée et la responsabilité de tous. Cela peut être à double tranchant mais à mon avis, ce sera pour le mieux. Ce qu'il se passe dans le monde mobilise les foules et à long terme j'espère que cela créera une société plus engagée. »

 

Natalia Vodianova est l'égérie de la collection Conscious Exclusive, la collection la plus écologique et glamour d'H&M qui sera disponible dans certains magasins et en ligne dès le 20 avril.

 

NOM : Natalia Vodianova

ÂGE : 35 ans

VIT À : Paris

PROFESSION : Mannequin et co-fondatrice des organisations caritatives The Naked Heart et Elbi

INSTAGRAM : @natasupernova

SITES WEB : Elbi et The Naked Heart

DÉCRIVEZ-VOUS EN TROIS MOTS !
« Fidèle, travailleuse et opérationnelle. »

LES TROIS PERSONNES QUI T'INSPIRENT...
« Toutes mes amies ! Mais si je ne devais en citer que trois, je dirais Diane Von Furstenberg, Stella McCartney et, même si nous ne sommes pas amies, Audrey Hepburn, une véritable source d'inspiration. »

PRÉFÉREZ-VOUS LES DÉFILÉS OU LES SHOOTINGS ?
« Les défilés sont amusants mais j'aime beaucoup faire des photos. Parfois quand je me retrouve dans un défilé, je me demande ce que je suis en train de faire ! »

TROIS MANIÈRES DONT ON PEU S'ENGAGER DANS UNE CAUSE HUMANITAIRE :
« C'est très simple. Un, téléchargez Elbi. Deux, souriez à quelqu'un dans le métro. Et trois, le bénévolat est toujours utile alors choisissez une cause et défendez-la. »

SHARE
Retour au flux
Haut de page