CHARLOTTE TROUNCE

Lorsque les sociétés, les magazines et les journaux de mode dans le monde veulent des dessins joyeux, colorés et tendance, ils se tournent tous vers Charlotte Trounce, une illustratrice basée à Londres.

Avec une photographie omniprésente dans tant d'industries, l'illustration est-elle un art oublié ? 

A en juger par les fabuleux dessins de Charlotte Trounce, la réponse est définitivement NON ! Basée à Londres, Charlotte travaille en freelance sur une série de projets fabuleux dans le domaine de l'édition, la publicité, le conditionnement et la mode. Ses derniers clients incluent Mulberry, le magazine Elle Collections, le New York Times et The Economist. C'est sans surprise qu'elle puise son inspiration dans toutes ces gammes :

« Je puise l'inspiration dans tellement d'endroits. Aussi dans les créations et les illustrations des années 40 (en particulier celles du graphiste suédois Olle Eksell), la photo ancienne, tout Bauhaus, les objets étranges, la céramique, la cuisine, la mode et le textile » indique Charlotte.

Non mais attends, est-ce le crayon avec lequel travaille Charlotte ?

Ça pourrait bien l'être ! Si elle dessine principalement à la peinture acrylique, elle aime tester de nouvelles textures dans son travail avec des crayons papier et des crayons de couleur. Rien d'étonnant pour quelqu'un qui dessine depuis toujours. Au moment de choisir son orientation, les beaux-arts furent un choix naturel, mais uniquement un premier palier :

« J'ai fait une année Art Foundation et obtenu mon diplôme (Maîtrise en illustration) de l'University College Falmouth de Cornwall, au Royaume-Uni. Mais l'idée d'en faire mon métier m'est venue lors d'un voyage à New York en dernière année, où j'ai eu des retours très positifs de la part de super agences et directeurs artistiques. » 

 

Je pense que les gens apprécient que mon travail ait une touche authentique, contrairement à ce que nous voyons dans l'illustration aujourd'hui.

Charlotte Trounce

 

L'illustration exige un bon sens de l'observation !

Certainement. Charlotte a toujours eu un penchant pour les bandes-dessinées, qui ont nourri son travail et ne cessent de l'inspirer. Mais ce n'est pas tout :

« J'étais fascinée par les dessins de scène remplie de monde et d'immeubles, où l'on remarquait des détails à chaque fois qu'on le voyait. Aujourd'hui, même si je suis toujours aussi fan de l'illustration, je suis très attirée par l'art simple et coloré, comme les collages de Matisse ou les peintures géométriques de Sonia Delaunay. J'aime aussi beaucoup l'artisanat comme la céramique et le tissage. » 

Qu'est-ce qui rend le travail de Charlotte si universellement apprécié ?

Ce sont les couleurs et les formes simples bien qu'imaginatives, mais c'est aussi avant tout la joie et le bonheur que dégagent ses dessins. 

« Mon style a été décrit par un tuteur comme de la 'naïveté sophistiquée', ce qui selon moi résume très bien mon travail, qui s'adresse à la fois aux adultes et aux enfants. Je joue avec les motifs, les formes et les textures pour créer des images colorées qui illustrent souvent des scènes du quotidien. Je pense que les gens apprécient que mon travail ait une touche authentique, contrairement à ce que nous voyons dans l'illustration aujourd'hui. Aussi, mes illustrations sont simples et remplies de caractère et de vie, sans pour autant être dans la démesure, et c'est sans doute cela qui touche le plus grand nombre. » 

 

Découvrez le travail de Charlotte sur son siteTumblr, Instagram et Twitter !

SHARE
Retour au flux
Haut de page