Rrising model Anders Hayward

25 questions à la star montante des podiums Anders Hayward

L'ex-danseur devenu mannequin a des allures d'adolescent, ne se touche jamais le visage et se déplace en monocycle.

Dire que Anders Hayward en a vu d'autres ne serait pas assez fort : à 22 ans, c'est un danseur chevronné, un mannequin expérimenté et un acteur en devenir. Après avoir été repéré en pleine séance de shopping, cet Anglais aux taches de rousseur est devenu une star des podiums après ses premiers défilés pour Marc Jacobs, Luis Vuitton et Prada.

Cet hiver, son visage sera sur les panneaux d'affichage du monde entier en tant qu'égérie de la campagne de Noël d'H&M, shootée par son photographe préféré, Tim Walker.

Nous avons rencontré Anders entre deux shootings dans la région froide et humide de Northumberland et lui avons demandé de nous livrer quelques uns de ses secrets de top.

Je fais du monocycle.


LE TALENT SECRET D'ANDERS HAYWARD
 

MON PHOTOGRAPHE PRÉFÉRÉ...
« Tim Walker. »

CE DONT JE SUIS LE PLUS FIER DANS MA CARRIÈRE...
« Avoir été choisi pour jouer le rôle principal dans la série Gap Year. »

MON EXUTOIRE CRÉATIF...
« La danse. »

MON ICÔNE DE LA MODE...
« Je ne absolument pas réponse à une question aussi controversée, ah ah ! »

MON SECRET DE BEAUTÉ...
« Dormir - ce que je ne fais pas assez. »

MON TALENT SECRET... 
« Je fais du monocycle. »

UN PERSONNAGE DE FICTION AUQUEL JE POURRAIS M'IDENTIFIER...
« 2-D du groupe Gorillaz. »

L'ASPECT LE PLUS DIFFICILE DU MANNEQUINAT...
« Avoir des grandes jambes dans des petits avions. »

MA CHANSON INCONTOURNABLE AU KARAOKÉ...
« It's Not Unusual de Tom Jones, ça fonctionne toujours. »

LA QUALITÉ QUE JE PRÉFÈRE CHEZ LES AUTRES...
« L'honnêteté. »

JE SENS...
« L'ado/Tacit d'Aesop. »

MA TENUE DE PRÉDILECTION EN DEHORS DES PODIUMS...
« Je porte le même jean presque tous les jours, avec une chemise sympa ou un t-shirt à manches longues. »

Quand j'étais petit, on m'appelait Tumbleweed (ndlt : le rabat-joie) parce que je faisais capoter toutes les blagues.


ANDERS HAYWARD 

MON OBSESSION DU MOMENT...
« Le podcast Desert Island Discs. »

L'UN DE MES PROJETS...
« Faire un grand voyage au Japon. »

LA MEILLEURE ASTUCE BEAUTÉ QUE J'AI REÇUE ...
« Ne pas me toucher le visage pour ne pas le salir. »

UN MYTHE AUQUEL J'AIMERAIS M'ATTAQUER AU SUJET DES MANNEQUINS...
« Que la plupart d'entre nous sont au régime... »

MON RESTAURANT PRÉFÉRÉ...
« Il y a un restaurant taïwanais incroyable à Peckham Rye [à Londres], Mr Bao. C'est délicieux. »

QUELQU'UN QUE J'ÉPIE SUR INSTAGRAM...
« La personne qui ne déçoit jamais mes yeux est l'artiste Chloe Kovska. Elle dessine de superbes bandes dessinées super sympa ! Allez voir sur @ckovska. » 

LE MEILLEUR CONSEIL QUE L'ON M'AIT DONNÉ...
« Trouver un métier que j'aime pour avoir l'impression de ne jamais travailler. »

APRÈS LE MANNEQUINAT, J'AIMERAIS...
« Jouer la comédie/faire des chorégraphies le plus possible. »

MON SURNOM LORSQUE J'ÉTAIS ENFANT...
« Tumbleweed (ndlt : le rabat-joie) parce que je faisais capoter toutes les blagues. Les enfants sont méchants entre eux, mais honnêtes. »

LE MANNEQUINAT M'A APPRIS...
« Que tout peut s'arrêter demain et qu'il faut donc en profiter au maximum. D'avoir de la gratitude pour les amis et les contacts que je rencontre. Apprécier le fait de pouvoir voyager. »

MA SÉRIE PRÉFÉRÉE...
« Stranger Things ! »

EN CE MOMENT, JE LIS...
« Requiem for a Dream d'Hubert Selby Jr. »

MON BUT DANS LA VIE...
« Essayer d'être heureux le plus longtemps possible. »

 

ANDERS HAYWARD

ÂGE : 22 ans

VIT À : Londres

DÉCOUVERTE : Dans un magasin de vêtements sur Oxford street à Londres.

INSTAGRAM : @anders_hayward

SHOP THE STORY
Retour au flux
Haut de page