Image du guide des tailles

La petite histoire du mocassin

Découvrez l'origine des souliers plats favoris de la mode.

L'HISTOIRE
Bourgeois, brun, ennuyant. Traditionnellement, une paire de mocassins n'a pas le même attrait que les chaussures à talons aiguilles, les talons hauts, les ballerines, ni même les bottillons. Les mocassins ont été pendant des décennies les souliers simples à porter dans les endroits plus formels, et ils étaient principalement portés par des femmes. Ils incarnaient la beauté et c'était une tendance considérée comme intemporelle. Mais bien entendu, avec le temps, ils ont trouvé leur place. 

L'histoire des mocassins comme nous les connaissons commence en 1936 lorsque l'empire du soulier G.H. Bass & Co a lancé le soulier Weejun conçu pour les hommes, mais qui est devenu beaucoup plus populaire chez les femmes qui l’achetaient dans les tailles pour enfant. Quelques années après avoir lancé les souliers en cuir à enfiler sans lacets, Bass lançait une nouvelle version beaucoup plus féminine. La plupart des gens ne connaissaient pas le nom Weejun, mais celui de penny loafer en était certainement un beaucoup plus populaire. On croit que le nom provient de la fente sur le dessus du soulier, car ceux qui les portaient ont réalisé qu'elle était parfaite pour y glisser une pièce de monnaie. À une certaine époque, vous pouviez aller loin avec une simple pièce de monnaie et ceux qui portaient ces mocassins aimaient y mettre une pièce en cas de besoin ou d'imprévu.

Dans les années 30, 40 et 50, les « penny loafers » de Bass étaient infiniment populaires en Amérique, mais lorsque la puissante maison de la mode Gucci prit d'assaut les États-Unis dans les années 50, elle a vu une occasion d'ajouter une touche italienne à ce soulier confortable et décontracté. Gucci a commencé à fabriquer des mocassins mieux finis avec des lignes plus raffinées que celui de Bass, la maison italienne offrait plus de couleurs et les a popularisés comme des chaussures mode indispensables, autant pour les membres de la jet-set, les hommes d'affaires et les présidents.

Les mocassins Gucci se vendaient beaucoup plus chers que les penny loafers et étaient fabriqués en cuir de veau verni. Après leur lancement, les mocassins n'étaient plus considérés comme des souliers décontractés et ils pouvaient être vus dans n'importe quelle importante réunion de Wall Street. 

Aujourd'hui, plus de 80 ans après leur sortie, ces souliers sont toujours aussi présents dans la mode et ils sont un des indispensables. Célébrez le soulier plat par excellence en parcourant nos favoris dans la liste ci-dessous. 



Découvrez d'autres articles mode emblématiques ici.

SHOP THE STORY
Retour au flux
Haut de page