WIRED x H&M | Enquête sur la machine qui réinvente le recyclage

En collaboration avec WIRED, cette nouvelle série montre à quel point la mode évolue pour le mieux. Premier épisode : le responsable de l'innovation à la Fondation H&M, Erik Bang, au sujet de Looop, le premier système de recyclage au monde.

Pour contribuer à lutter contre les problèmes environnementaux les plus urgents, la mode doit changer, notamment en réinventant ses anciens modèles de production. En collaboration avec H&M, la série New Moves de WIRED se concentre sur les démarches positives en vue de transformer l'approche de l'industrie au développement durable. Des militants communautaires aux transformateurs de la chaîne d'approvisionnement, voici ceux qui montent au front pour plus de circularité dans la mode.

« L'industrie de la mode repose sur des ressources limitées ; elle produit trop, consomme trop et a un impact considérable sur l'eau, la terre, le CO2 et la biodiversité », explique Erik Bang, responsable de l'innovation à la Fondation H&M. Le travail d'Erik consiste à résoudre cette problématique et a donné lieu au développement du système Looop révolutionnaire. C'est comme de la science-fiction : un vieux vêtement est mis dans la machine et ressort sous la forme d'un nouveau vêtement.

En huit étapes simples, le système Looop déchiquète des vêtements et des mailles « en fin de vie » pour les transformer en nouvelles fibres – le tout sans eau ni colorant. La particularité révolutionnaire de ces huit machines est qu'elles ont été miniaturisées de sorte à pouvoir entrer dans un conteneur de transport classique, ce qui signifie qu'elles sont facilement transportables d'un endroit à l'autre lorsque cela est nécessaire. « L'objectif de Looop est de parler au consommateur et d'influencer ses habitudes et ses comportements », explique Erik. « Le textile est une ressource précieuse, non seulement pour la planète mais aussi pour l'industrie. » 

« J'encourage tout le monde à utiliser son pouvoir de consommateur pour faire de meilleurs choix et exiger plus de la part des entreprises auprès desquelles ils achètent. »


ERIK BANG

Aucun vêtement ne devrait être jeté, et pourtant, chaque semaine, 13 millions de vêtements finissent dans une décharge au Royaume-Uni seul. Le recyclage est une mesure essentielle que nous pouvons tous adopter pour rendre la mode circulaire : sans personne pour veiller à ce que les vieux vêtements entrent à nouveau dans le système, il n'y aurait pas de matières pour en fabriquer de nouveaux. Le changement réel et percutant à grande échelle exige également que chaque marque utilise des modèles similaires, un aspect qui n'est pas passé inaperçu chez Erik : « La Fondation H&M est à but non lucratif et notre travail consiste à transformer positivement l'industrie toute entière », explique-t-il. « Pour aider l'industrie entière à devenir circulaire et sensibiliser le grand public sur le potentiel du recyclage des vêtements, la technologie de Looop est en mesure d'être accordée sous licence à d'autres entreprises. »

« J'encourage tout le monde à utiliser son pouvoir de consommateur pour faire de meilleurs choix et exiger plus de la part des entreprises auprès desquelles ils achètent », précise Erik. « Cela ne se fera pas en un jour... mais vous avez plus de pouvoir que vous ne le pensez. » Il ne s'agit d'être parfait mais d'être simplement meilleur et de tendre à s'améliorer en permanence. Ceci étant dit, le progrès nécessite du travail et l'engagement de nous tous. Suivez New Moves pour savoir comment avoir un impact.

Lisez l'intégralité du récit sur WIRED

Retour au flux
Haut de page