Richard Quinn remporte le H&M Design Award 2017

Avec un mélange de demi-couture, de matières sixties, d'éthique et une touche d'obscurité, Richard Quinn a remporté le H&M Design Award 2017. Nous l'avons rencontré juste après l'annonce.

Avec 500 candidats issus de 40 écoles différentes, le H&M Design Award 2017 s'est achevé avec huit finalistes très talentueux. Et si la décision a été difficile à prendre, Ann-Sofie Johansson, conseillère création chez H&M et présidente du jury, a annoncé hier soir à Londres, Royaume-Uni, à la presse internationale que le lauréat était Richard Quinn.

« Je suis sous le choc », a déclaré Richard après l'annonce de son nom, « et aussi très surpris parce que mes créations sont plutôt demi-couture. Ce sont des pièces fortes qui peuvent également être portée au quotidien. Ce sont des pièces originales sans pour autant être importables. »

Les pièces en question incluaient une robe fleurie à la silhouette Dior New Look associée à du pied-de-poule noir et blanc scintillant, des pièces imprimées et une combinaison ornée de roses fuschia. Ajoutez quelques épaulettes aux allures 80s et du cuir vernis sophistiqué, et vous obtenez une collection obscurément décadente. C'est ce qui a tout de suite attiré l'attention de l'un des jurés :

« J'ai senti que Richard se démarquait vraiment des autres. Lorsque je suis entrée dans le showroom, j'ai immédiatement été attirée dans son espace », explique Yasmin Sewell, directrice mode chez Style.com et membre du jury du H&M Design Award. « Après l'avoir rencontré et entendu sa vision et les éléments de durabilité, j'ai remarqué qu'il ne parlait jamais de lui - qu'il parlait toujours de l'équipe. Et il a réussi à créer des pièces très belles, portables et intéressantes. Le trench, le sac brodé et les chaussures... je pense qu'il a vraiment quelque chose. Je suis certaine qu'on sera amenés à le voir partout. »

Avec ce prix, Richard, un diplômé de Central St Martins dans le sud-est de Londres, a remporté 50 000 €, un an de mentoring d'H&M et la possibilité de développer et commercialiser ses pièces phare chez H&M. Cette année, le jury se composait d'Ann-Sofie Johansson et Yasmin Sewell, mais aussi d'Imran Amed (fondateur, PDG et rédacteur en chef de Business of Fashion), Pernille Teisbaek (fondatrice et directrice de la création chez Social Zoo), Zanita Whittington (directrice de la création chez Azalle and Zanita Studio) et Margareta van den Bosch (conseillère création chez H&M).

Sois tout pour quelqu'un et non pas quelque chose pour tout le monde.


Zanita Whittington
 

Ce qui a poussé le jury à choisir Richard, c'est qu'ils ont eu l'impression qu'il avait tout - la créativité, les compétences techniques et l'éthique - et qu'il avait le potentiel de créer une marque à succès. Tandis qu'il digérait encore l'annonce de son élection, Richard a expliqué comment l'amour de la mode lui est venu : « J'ai mis un pied dans la mode à l'âge de 14-15 ans, lorsque j'ai commencé à acheter des magazines tels que Vogue et Pop. J'ai toujours adoré l'imagerie de la mode. Tim Walker est mon chouchou depuis toujours, j'adore sa fantaisie. »

QUELLE EST LA PREMIÈRE CHOSE QUE TU VAS FAIRE MAINTENANT QUE TU AS REMPORTÉ LE H&M DESIGN AWARD ?
Je vais appeler ma famille !

PARLE-NOUS DE LA COLLECTION QUE TU AS PRÉSENTÉE AU JURY.
Je voulais prendre l'imagerie traditionnelle des années 60 - les fleurs et la tapisserie - et la rendre plus sombre. Mais aussi créer des pièces que l'on pouvait sortir du contexte, pendre et porter.

LE JURY A FÉLICITÉ SON SENS ÉTHIQUE. AS-TU FAIT EXPRÈS D'INTÉGRER CETTE ÉTHIQUE DANS TON TRAVAIL ?
« Mon MA était financé par Stella McCartney et grâce à cela, j'ai pu assister à des conférences et des événements qui m'ont vraiment appris l'éthique au travail. J'ai ouvert les yeux et constaté les dommages que l'on pouvait occasionner dans l'industrie de la mode. C'est pourquoi toute ma collection a été fabriquée avec déontologie. Les matières - tout a été imprimé à Londres pour réduire l'empreinte carbone. Les pièces vernies ne sont pas en cuir véritable - c'est une formule que j'ai créée dans laquelle j'immerge les vêtements pour obtenir le même effet. »

L'UN DES JURÉS T'A-T-IL DONNÉ DES CONSEILS QUI VONT TE RESTER ?
« La rencontre avec le jury a été une expérience épatante et ça m'a ouvert les yeux sur le monde de la mode, surtout après avoir parlé avec Imran. Mais le jury m'a également rassuré en précisant que pour lancer ma marque, il fait que je reste fidèle à l'esthétique et créer des pièces intelligentes que les gens veulent porter, ce que j'ai l'impression d'avoir fait jusqu'à présent. »

QUELS SONT TES PROJETS ?
« Nous allons ouvrir un studio d'impression car je suis designer en imprimés et textiles et en prêt-à-porter féminin. Par exemple, je fournis des imprimés et des textiles à d'autres jeunes designers londoniens à des prix abordables et fabriqués dans le respect de la déontologie. J'espère présenter une nouvelle collection l'année prochaine ! »

LES CONSEILS DES PROS POUR FAIRE SON TROU DANS LA MODE DE NOS JOURS
« Avoir une vision unique mais qui corresponde aussi au marché. Connaître les conditions de travail actuelles et savoir ce que veulent les gens - rester connecté avec le monde qui vous entoure » – Yasmin Sewell

« Vous avez besoin de ténacité et savoir où vous vous positionnez, trouver votre créneau. Vous devez être tout pour quelqu'un et non pas quelque chose pour tout le monde. » – Zanita Whittington

« D'abord, vous devez avoir une identité forte et y rester fidèle. Ensuite, tout dépend de la façon dont vous vendez vos collections. Prenez le temps de déterminer comment communiquer votre marque. » – Pernille Teisbaek

Retour au flux
Haut de page