Johanna Ortiz x H&M : Maximalisme intemporel

Johanna Ortiz x H&M : Maximalisme intemporel

Michelle Obama, Beyoncé et Lady Gaga ont raison ! Johanna Ortiz est la créatrice incontournable. Aujourd'hui, ses créations énergiques et riches en imprimés sont sur le point d'arriver chez H&M.

Comme en attestent ses créations énergiques, Johanna Ortiz est originaire du pays de la salsa. Dramatiques, ravissantes, extravagantes — les robes de Johanna Ortiz sont des pièces que l'on aime porter pour aller danser. Elles se suffisent à elles-mêmes et exigent la même chose de celles qui les portent.

Et elles ne sont pas réservées aux fashionistas. Un sentiment irrésistible de joie et de pouvoir féminin se dégage du travail de la designer colombienne. Michelle Obama a choisi Johanna Ortiz pour la tournée de promotion de son livre, tout comme Lady Gaga, Beyoncé, Alexa Chung et Jessica Biel. Olivia Palermo porte du Ortiz lorsqu'elle veut avoir du style, à l'instar de Sienna Miller qui portait une robe Johanna Ortiz pour le mariage de Jennifer Lawrence. 

Tina Kunakay et Maria Borges en robes Johanna Ortiz x H&M.

Cet engouement n'a rien de surprenant. Les créations d'Ortiz capturent le maximalisme du moment avec un mélange de volumes, de motifs et de couleurs qui donne lieu à des pièces originales à l'esprit décontracté. L'inclusion est également un aspect essentiel pour Ortiz qui crée des modèles que toutes les femmes peuvent porter. Sa vision de la mode est ludique, luxueuse et accessible : des créations pour toutes.

Après avoir obtenu son diplôme de l'Art Institute of Fort Lauderdale, en Floride, Ortiz est rentrée en Colombie pour lancer sa marque. Elle a commencé avec les maillots de bain pour ensuite créer des collections entières, dont l'une s'est démarquée en 2014 après avoir été présentée aux prestigieuses fashion weeks colombiennes à Medellin et Bogota. Son travail a vite été plébiscité par de grandes enseignes aux États-Unis et sa renommée est devenue internationale. Ses créations n'ont de cesse de s'inspirer de la Colombie. Elle met les paysages riches et inspirants au cœur de son travail mais aussi dans un programme en faveur des femmes locales.

En amont du lancement de sa pré-collection avec H&M, Johanna Ortiz nous parle de la culture latine, de l'inspiration qu'elle trouve au quotidien et de l'importance de s'amuser dans la mode.

J'aime le fait de pouvoir mettre un peu de la Colombie dans mes créations et d'atteindre un nouveau public de femmes. 


Johanna Ortiz    

TES CRÉATIONS SONT TRÈS EXPRESSIVES. AS-TU GRANDI AVEC DES MODÈLES QUI ONT INSPIRÉ TON APPROCHE CONFIANTE ET AUTORITAIRE ?
« L'un de mes modèles en termes de mode est ma mère. Ma mère était décoratrice d'intérieur et les textiles avec lesquels j'ai grandi représentent une grosse partie de mon inspiration. Mais je m'inspire aussi beaucoup des tenues des femmes qui m'entouraient lorsque j'étais petite. Les couleurs, les styles multiculturels m'inspirent beaucoup. Je suis issue d'une union multiculturelle. J'admire la façon dont les femmes s'habillent et leur élégance au quotidien. Elles ont toujours été très consciences de leur apparence et de leur tenue vestimentaire. Une façon ravissante, séduisante, féminine et élégante de s'habiller. Et toutes ces femmes m'ont poussée à me dire 'c'est elle que j'aimerais habiller'. »

AS-TU TOUJOURS EU UNE VISION CLAIRE DES CRÉATIONS QUE TU ALLAIS PROPOSER AUX FEMMES ?
« En tant que femme, ça a toujours été facile pour moi de créer des vêtements pour les femmes. J'essaye toujours mes créations pour m'assurer qu'elles sont confortables et qu'elles mettent en valeur toutes les morphologies. Chaque corps est différent alors je veille à ne pas créer des modèles que pour moi mais pour six ou sept morphologies différentes. Je ne crée pas de pièces que je ne porterais pas, mes créations s'inscrivent donc dans mon ADN. »

TU AS UN FAN CLUB TRÈS DENSE ! QU'EST-CE QUE ÇA FAIT DE VOIR TES CRÉATIONS SUR DES FEMMES AUSSI INFLUENTES ?
« Michelle Obama a été déterminante…. Voir une femme que j'admire autant porter une de nos pièces m'a beaucoup impressionnée. Mais je vois beaucoup d'autres femmes dans le monde qui portent du Johanna Ortiz, et leur façon d'accueillir mes collections est toujours incroyable. »

Gala Gonzalez, Johanna Ortiz et Jessica Gomes en robes Johanna Ortiz x H&M.

GRÂCE À CETTE COLLABORATION AVEC H&M, TES CRÉATIONS VONT ATTEINDRE UN PUBLIC ENCORE PLUS LARGE – QU'EST-CE QUI T'EXCITE LE PLUS ?
« J'aime le fait de pouvoir mettre un peu de la Colombie dans mes créations et d'atteindre un nouveau public de femmes. Je trouve cela très satisfaisant. Nous avons essayé de créer des modèles qui soient à l'image de ce que j'aime le plus dans mes collections et pas seulement en termes d'imprimés mais de silhouettes aussi. J'adore les robes, j'adore les robes à fleurs sans chaussures et je veux que les femmes se sentent bien dans mes créations. »

QUELLES ONT ÉTÉ TES INFLUENCES POUR CETTE COLLECTION ?
« Je me suis d'abord penchée sur les palettes de couleurs. Je commence toujours par la couleur. Ensuite, j'ai examiné mes archives et choisi les modèles que je préférais. Je pense qu'il y en a un peu pour tout le monde dans cette collection ! Je l'aime vraiment bien. » 

DANS QUELLE MESURE LES COULEURS DÉTERMINENT-ELLES L'HUMEUR DE TES COLLECTIONS ?
« C'est assez cliché mais ce sont les couleurs que je vois dans la nature qui m'inspirent. Je prends des photos, et même lorsque je dépose mes enfants à l'école, il y a toujours quelque chose pour m'inspirer, comme une petite fleur. Les couleurs sont ma passion. Elles constituent le point de départ de mes collections. J'ai besoin d'avoir une palette de couleurs qui formera la base de mes collections. »

CONCERNANT LE POUVOIR DE LA COULEUR ET DE L'AUTO-EXPRESSION, PENSES-TU QUE LES VÊTEMENTS EXTRAVAGANTS AIENT LEUR PLACE AU QUOTIDIEN ?
« Je ne veux pas que mes créations soient réservées aux mariages ou aux garden parties. Elles doivent pouvoir être portée pour un dîner, faire partie de la garde-robe. Il faut pouvoir les porter avec des chaussures plates et sans maquillage. Ça fonctionne. Elles subliment simplement la féminité. J'essaye de créer des modèles confortables que l'on peut porter chaque jour et aussi avec de grosses boucles d'oreille pour sortir. »

ALORS LA FANTAISIE A ENCORE SA PLACE DANS LA MODE ?
« La fantaisie est indispensable. C'est ce qui fait tout. » 

SHOP THE STORY
Retour au flux
Haut de page